À New York, le plan de l’UDPS après le départ de Kabila

13
781
Photo d'illustration.

Dans ce document parvenu à Politico.cd, Jean Marc Kabund-A-Kabund, secrétaire général de l’UDPS et assumant l’intérim de la présidence du parti en attente d’un congrès après la mort du sphinx de Limete est revenu sur les causes de la crise actuelle et de l’impasse politique en RDC.

« Ayant compris les manœuvres dilatoires orchestrées par Joseph Kabila à travers la  CENI pour retarder indéfiniment les élections, l’UDPS a décidé de rompre avec  le cycle dialogue-accord dont les prescris ne sont pas respectés par la Majorité Présidentielle« , note le document.

Ainsi pour espérer à l’organisation réelle des élections libres, transparentes et  démocratiques en RDC au cours du premier trimestre de 2018 et ainsi remettre le  pays dans son fonctionnement constitutionnel, l’UDPS propose le plan suivant comme alternatives notamment la démission pure et simple de Joseph Kabila au plus tard le 31 décembre 2017, une concertation entre les forces politiques et sociales pour identifier une personnalité consensuelle capable de diriger une courte transition d’environ 6 mois en vue préparer essentiellement les élections, la nomination d’un Premier Ministre proposé par l’UDPS, la mise en place d’un gouvernement de 25 ministères avec un mandat électoral et la constitution d’un parlement de transition détaille le document.

L’UDPS estime qu’il faudra entreprendre des réformes, notamment dans les médias publics, à la CENI, dans les milieux judiciaires,…pour un bon fonctionnement des institutions d’appui à la démocratie qui auront uniquement pour mandant l’organisation des élections.

Pour la réussite de ce plan de redressement et de sortie de la crise qui sévit au Congo, l’UDPS recommande à la Communauté internationale,  notamment à la France, la Belgique, les Etats-Unis et le Canada de rejeter fermement l’idée d’un 3ème dialogue  famille politique du chef de l’État Congolais. Pour le plus vieux parti de l’opposition, cette stratégie est maintenant utilisée pour distraire la  population et les acteurs politiques pendant que Joseph Kabila se pérennise au pouvoir. « Son retrait serait une alternative à la crise et épargnerait le pays des confrontations chaotiques qui menacent la paix partout au pays » écrit Jean Marc Kabund.

La communauté internationale doit appuyer l’idée d’une courte transition sans Kabila. « Ceci sera le seul cadre qui garantira l’organisation des élections dans le délai convenu par tous » soutient l’UDPS, appelant les occidentaux à soutenir le schéma proposé par le parti de la 10ème rue, indiquant qu’elle constitue la première force politique du pays et qu’elle doit activement participer à son redressement en jouant un rôle clé dans la gouvernance des affaires de l’Etat.

L’organisation des élections devra également se faire avec le renforcement du mandat de la Monusco, souvent accusée de mollesse devant les multiples violations des droits humaines, incluant les meurtres, sans une réaction convaincante.

13 Commentaires

  1. L’utopie est le produit d’un travail intellectuel;elle est l’œuvre de théoriciens qui,après avoir observé et discuté les faits,cherchent à établir un modèle auquel on puisse comparer les sociétés existantes pour mesurer le bien et le ma l qu’elles renferment.
    Ce n’est pas en sollicitant l’implication de l’occident que nos problèmes trouveront des pistes de solutions. Entre rêve et réalité, il y a un fossé,et le franchir n’est pas la cueillette de champignons.

  2. Quand vous avez un régime qui utilise les moyens d’État pour se maintenir: la carotte et le bâton. L’option d’un arbitrage international est déterminante. Souvenez-Vous du débarquement en Normandie, la pression internationale pour la libération de Mandela… Oui les congolais ont le devoir de tout essayer mais si la communauté internationale ne suis pas, c’est difficile.

    • C’est cette fameuse Communauté Internationale qui était à la base de la division du Soudan.Quel est le résultat aujourd’hui? C’est cette même Communauté Internationale qui était à la base de l’élimination physique de Sadam et de Kadhaffi. Quelle est la situation actuelle de l’Irak et de la Lybie?
      Il est enfantin de croire que les Blancs, Américains et Européens qui maltraitent nos frères Noirs chez eux, nous aiment beaucoup. En politique il n’y a pas d’amour, il n’y a que d’intérêts. Que les Américains reforment d’abord leur justice qui a toujours blanchi les policiers Blancs chaque fois qu’ils tuent des Noirs.
      Le sort des Congolais est entre les mains des Congolais eux-mêmes. Cessez de rêver et de vous comporter comme des enfants qui attendent toujours l’aide des autres.

      • Arrêtons de tout mélanger. Notre intérêt c’est un arbitrage pour l’alternance. Nous n’avons ni le devoir, ni la nécessité de changer le monde. Parlons pour nous.

      • tu ne trouve pas que tu mélange les choses?
        nous parlons de la situations en RDC et toi tu donne des exemples des noirs Afro Américains tuer par la police par la police Américaine chez eux dans leurs pays!!!
        tu oublie de dire aussi que si Mandela fut libre c,est la communauté internationale, le départ de Mobutu, Yaya Jameh, Blaise Compaore… pourquoi les exemples que tu donne sont ceux qui sont négatifs et donne aussi ceux qui sont positifs!
        sache le Kabila va partir que tu le veuille ou pas.

        • El kabong Kabila partira a la ndule ya mboka na Biso pas au son de « frere jacques….frere jacques.. »
          Tshini mwana etu ! Batoka bakubaka n’zubu mu mutwe weba ???

  3. Manque de cohérence dans le chef de Mr Kabund pendant ce temps les résolutions de la réunion du conseil de sécurité élargie sur la RDCongo dit dans les points 4 et 5 ceci:
    3. La réunion a souligné que la mise en œuvre rapide et complète de l’accord du 31 décembre 2016 est essentielle pour soutenir la légitimité des institutions de transition. À cet égard, les participants ont exhorté les parties prenantes congolaises à redoubler d’efforts pour se préparer à la tenue rapide d’élections présidentielles et législatives gratuites, équitables, pacifiques et crédibles, conformément aux dispositions de l’accord du 31 décembre 2016 et, en parallèle, prendre un renforcement de confiance supplémentaire mesures, conformément à l’accord, afin de créer un environnement propice à la réussite du processus électoral.

    4. La réunion a reconnu les progrès réalisés par la CENI dans l’enregistrement des électeurs, avec l’aide de la MONUSCO et le suivi de l’Organisation internationale de la Francophonie, et a souligné la nécessité d’une publication anticipée d’un calendrier électoral et d’un budget, selon l’accord du 31 décembre 2016. La réunion prend note de l’engagement répété des autorités de la République démocratique du Congo à financer le prochain cycle électoral, malgré les difficultés budgétaires auxquelles le gouvernement fait face. Les participants ont également encouragé les donateurs à financer le fonds multi-partenaires pour le Projet d’Appui au Cycle Electoral au Congo (PACEC) pour soutenir le processus électoral dès que ces éléments essentiels seront convenus et formalisés. Mr Kabund lui à son plan de sortie de crise particulière…

  4. De reveurs. Donc, un « 3e Dialogue » pour octroyer la Primature a Felix Tshisekedi. C’est tout. Alors que les Congolais eux velunet les Elections au plus vite.

    Nous ne sommes pas naifs.

    • Finalement, L’UDPS cherche quoi? vous nous demandez de nous lever comme un seul homme pour que les élections se tiennent avant le 31 Décembre et conformément à l’accord de saint sylvestre et aujourd’hui, vous changez encore une fois de position pour augmenter 6 mois de plus. Que voulez vous au juste. Je crois que vous êtes plus caméléon que tout le monde parce que ce que vous le jour différent de ce que vous dites le soir.

  5. L’UDPS, c’est comme si c’est un parti qui n’a jamais compris que la Communauté Internationale ne fait que nous jouer, je pense que s’il était soucié du départ de KABILA et d’un changement dans ce pays la solution n’ viendrait pas de l’ONU plutôt qu’à l’intérieur du pays (RDC) et tous ce qui sera fait l’ONU n’aura qu’à s’y soumettre point un trait. Car il faut voir dans combien des pays au monde et surtout en Afrique et Asie où l’ONU a facilité cette changement au lieu de faciliter des troubles pour y avoir beaucoup de missions et ONG Internationales.
    Citoyens Congolais retourner au pays et menons notre lutte ensemble dans le pays pour avoir le changement de ce régime qui nous enfonce surtout les plans de la vie.

  6. L’UDPS veut le pouvoir sans passer aux élections. Même la communauté internationale le sait. Ils se sont enrôlés et ils ont les cartes d’électeurs mais luttent pour que les élections ne voient le jour en RDC. À quoi ils jouent vraiment ?

Comments are closed.