Moïse Katumbi prépare son programme pour « la relance » de la RDC

6
853

Toujours candidat à la Présidentielle, Moïse Katumbi prépare à présent son programme. Dans une interview publiée lundi, le député  Jean-Bertrand Ewanga confirme cette information, annonçant une grande rencontre autour de l’ex-Gouverneur du Katanga en Europe.

« Le plus grand reproche qu’on fait au personnel politique congolais est de travailler sans programme. C’est ainsi que Moïse Katumbi a invité ses principaux lieutenants pour discuter sur le programme dans le cadre d’un forum qu’il a ouvert. Nous espérons, d’ici un mois, élaborer le +programme de Katumbi pour la relance+« dit-il à Congoindépendant.

Le député Ewanga ne livre toutefois pas le contenu de ce programme. « Je ne suis pas autorisé à en parler. Et ce pour la simple raison que le document n’est pas encore adopté« , affirme-t-il. Il annonce néanmoins qu’il s’agit d’un « plan quinquennal pour remettre le Congo sur le rail« .

« Moïse Katumbi a beaucoup d’idées. C’est un homme d’expérience qui a fait ses preuves en tant que gouverneur de l’ancienne province du Katanga » ajoute-t-il.

Candidat président, Moïse Katumbi vit en exil depuis l’année dernière, malgré sa convocation par la justice de la République démocratique du Congo. Après avoir promis de regagner le pays, l’opposant congolais n’est toujours pas de retour sur le sol congolais.

6 Commentaires

  1. A ce que je sache, il faudrait avant tout avoir un programme avant de se prononcer candidat aux presidentielles (pour ceux qui croient aux elections au Congo-Zaire). Et si election y avait en 2016? ce Toubib, serait-il parti sans un programme? Congolais, utilisons notre cerveau pour mieux raisoner. Come on my people!

    • Tu excelles dans l' »art de deconner pour ne rien dire » de serieux. Le jour ou toi, Kabila, et son majordome Nangaa nous preciseront la date des elections (que Kabila et sa bande ne veulent pas), tu pourrais alors t’en prendre aux candidats sans programme.

      Car a ce que nous sachions, la CENI n’est pas en train de receptionner de candidatures a la presidence, et ne l’etait pas en 2016.

      Au moins lui Katumbi prend son temps a preparer et a presenter a ses compatriotes un Programme « credible » de gouvernance. Que dire de ton petit imposteur Rwando-Tanzanien et ses « 5 Sentiers »…?

  2. Je n’ai jamais cru en Moïse Katumbi mais je me rejouis qu’il s’arme enfin de vrais outils d’homme politique, le projet de socièté. Il est coutume d’élaborer un programme avant de se présenter candidat à la présidence mais, comme dit l’adage, mieux vaut tard que jamais. Attendons la suite.

    • Nombre de politichiens rwando-congolais n’ont jamais ose parler « programme ». Ils sont surpris et ils ne peuvent qu’en parler negativement. Soni na bango.

  3. Le programme d’action politique ne s’élabore que par quelqu’un identifiable. Nom, Prénom:
    Lieu et date de naissance:
    Nom du Père :
    Nom de la Mère :
    Village, Chefferie et/ou Collectivité, Territoire, Province en RDC.
    C’est ici que le Bas blesse.
    C’est partant cette identification qu’un citoyen du pays acquiert la culture Nationale pour accoucher un programme politique.
    C’est vrai que les jeunes qui ne lisent pas commettent Bcp des bévues.
    À mon humble avis la déception qu’a connu le chef de l’État pour s’être choisi des collaborateurs comme Moïse Katumbi au nom de la démocratie ; par ce que président d’un club sportif pouvant réaliser la majorité politique spontanée Dénature tout parmi les prétentieux candidats politiques.
    D’abord, il faut savoir l’organisation d’un match de football appelle plusieurs considérations à base desquelles s’établissement les contestations des résultats de matchs. Et les habitués croient venir rouler les autres dans un monde où ils sont inconnu.
    Avoir déçu quelqu’un, c’est une chose et tromper tout un peuple à la RTNC que Moïse Katumbi ne trahira jamais le Président Joseph Kabila une autre. Et nul des parmi les congolais n’est naïf pour tous vos procès d’intention.

Comments are closed.