Pourquoi pas Werrason?

16
1213

Mercredi, la star de la musique congolaise Noël Ngiama Makanda  a annoncé sa candidature aux prochaines élections législatives. L’homme veut simplement devenir Député national.  « J’y vais, dit-il, pour y défendre la culture congolaise. »

L’annonce a été accueillie de manière mitigée. S’il est un artiste confirmé, Werrason traîne néanmoins, comme la majorité de musiciens congolais, une image de carence intellectuelle. « Il ne sait même pas parler français, en quelle langue va-t-il s’exprimer à l’Assemblée nationale« , dénonce même un internaute sur POLITICO.CD.

Au nom de la « méritocratie », beaucoup estiment en effet que l’artiste n’est pas qualifié pour la fonction du Député nationale, réservée à l’élite. Cependant, l’artiste, très populaire, a toutes ses chances d’être élu. De plus, il n’a pas que de détracteurs. Werrason se voit ainsi soutenu par ses fans et ceux qui estiment qu’il revient à tous les congolais d’être égaux et libres d’exercer la fonction politique et publique. « Si le peuple veut que Werrason le représente à l’Assemblée nationale, pourquoi voulez-vous lui priver de cette opportunité« , interroge un autre internaute.

Cette candidature de Werrason relance le débat sur la célèbre phrase de l’artiste congolais Papa Wemba, décédé en 2016: « Chance eleko pamba », traduisez : « question de chance ». Une expression qui encense les parvenus et les opportunistes.  Toutefois, Werrason n’est pas le premier à vouloir profiter de ses atouts de popularité.

En 2011, une autre star de la télévision, Zacharie Bababaswe a profité de sa popularité pour se faire élire au perchoir. La même année, Patcho Panda, un proche de… Werrason, s’est fait élire avec l’aide de ce dernier. « Nous sommes dans un pays où les Zacharie [Bababaswe] ou les Francis Kalombi, qui n’a fait aucune étude intéressante, deviennent de députés. Alors pourquoi pas Werrason« , interroge un soutien de l’artiste.

En effet, Francis Kalombo, député congolais, issu du milieu musical, a longtemps traîné cette image de « parvenu », avant de s’offrir un diplôme universitaire. Depuis, l’homme est respecté. Proche de l’opposant Moïse Katumbi, le député Kalombo prend de plus en plus de l’épaisseur sur la scène politique locale. Va-t-il servir de modèle à Werrason? Ce dernier, croit certes fermement en ses chances.

De toutes les façons, seuls le souverain primaire et la loi électorale décident de qui peu bien rejoindre l’hémicycle. Cette dernière justement, ne sanctionne guère la candidature de l’artiste congolais.  Dans son article 120, la loi électorale fixe les conditions pour un candidat député en ces termes:

  1. être de nationalité congolaise ;
  2.  être âgé de vingt-cinq ans révolus à la date de clôture du dépôt des candidatures;
  3. jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques ;
  4. avoir la qualité d’électeur ou se faire identifier et enrôler lors du dépôt de sa candidature ;
  5. avoir un diplôme d’études supérieures ou universitaires ou justifier d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine politique, administratif ou socio-économique.

Si le point 5 pourrait faire débat sur la personne, l’artiste aurait un diplôme de graduat en Sciences commerciales, les autres sont largement remplis.

Enfin, au-delà du droit de Werrason de jouir de sa liberté à faire la politique, cette énième ruée « soudaine » vers la politique pose néanmoins la question sur la qualité de la classe politique et le métier politique même. Loin de l’appropriation du débat et de la chose de l’Etat, nous assistons certes à une course à l’opportunité facile qu’offre une classe politique de plus en plus décriée, où les acteurs semblent de plus en plus être liés par la médiocrité et la course à l’enrichissement facile. Werrason est ainsi à la fois, un modèle de réussite, mais aussi un exemple de dérive. Bonne chance l’artiste.

Litsani Choukran.

16 Commentaires

  1. chers amis internautes nous avons plus de 99% des politiques qui parlent bien français mais qu’est-ce qu’ils donnent comme résultat à la population ? Moi je pense que c’est pas la langue française qui resoudra les problèmes du Congo c’est plutôt la volonté politique je soutien werrason

  2. Pas d’accord avec votre article, l’analyse est biaisée du faite de dire que Werra postule par opportuniste , je ne crois pas, il a ses raisons mais ce n’est pas les privilèges que la politique donne aux communs des mortels, une majorité des personnes qui sont actuellement à l’hémicycle sont moins riche que Werra, même en cas de privilège , Je vais vous étonné mais un Werra Musicien est plus respecté qu’un politicien actuellement qui ont excellés dans l’art de la Bêtises et l’inconscience.

    • Pas d’accord avec l’article. Le problème de Francais est même la caractéristique des kinois. Ils sont tous comme ca. Et universitaires et non-universitaires, les kinois sont tous égaux: voyous, vantards, orgueilleux, farceurs, flatteurs, roublards et opportunistes. Tous. Si la capitale pouvaient être délocalisée, la qualité des politiciens changerait aussi.

      • JCK, je ne suis absolument pas d’accord avec vous. A Kinshasa vivent les congolais de toutes les venant de toutes parties de la république. Et pour votre gouverne il n’y a qu’une petite partie de la classe politique qui peut se targuer d’être kinoise. Vous êtes à côté de la plaque. Citez-moi un seul gouvernement provinciale qui fonctionne correctement. Là aussi ce sont des kinois?
        Je vous rétorquerais même que si les kinois pure jus étaient à la manœuvre on aurait moins de problèmes de tribalisme.

  3. Je sais que chaque congolais(e) est libre de participer au débat politique en tant qu’acteur ou électeur passif, Werrason a ses mérites d’avoir mis sur pied un orchestre qui est en fait une entreprise au sens droit commercial du terme mais svp je ne le vois pas me représenter en tant que député, il me renvoie une image fort négative intellectuellement.

  4. Etant que citoyen congolais, il a le droit de jouir des droits politiques et civiques de son pays et je respecte ses motivations.
    Il est bon d’avoir des ambitions, être ambitieux c’est bon, mais serait-il à l’hauteur des ambitions???
    L’ambition dont on’a pas les moyens est un suicide.

    • Je crois que Werrason peut rester un bon musicien mais un pietre parlementaire car tres peu instruit et in est pas assez engage. Par contre un gars comme Felix Wazekwa dispose des qualites et competences pour une telle responsabilite. Lexus Legal, Koffi a le potentiel mais sans morale malheureusement, Jean Goubal Kalala, Lokua Kanza etc.

  5. Est-ce qu’il est ou sera le seul analphabète au parlement?
    En RDC tout est possible, Chance eloko panda comme chantait le fée Wemba, il suffit de trainer derrière soi quelque Shégues, distribuer quelque billet en lambeau de francs congolais, un T-shirt avec effigie de l’artiste comédien et le tout est rejoué.
    Pendant ce temps l’élite grève avec son savoir sous le manguier entrain de jouer au Jeu de Damme. Ceux parviennent à décrocher un emploi se met au service du MAL.
    Hyppolite Kanambé alias Joseph à quel Diplôme?
    Sa soi-disant Jumelle Janet Kanambé à quel Diplôme?
    Joé Kabila à quel Diplôme?
    Joseph Olenghankoy à quel Diplôme?

  6. c’est ridicule, le complexe de colonisé qu’affiche le congolais un demi-siècle après son indépendance.
    En quelle langue les députés chinois s’expriment-ils dans leur parlement? Et les allemands? et les japonais?
    En quelle langue s’exprimaient vos chefs traditionnels, quand ils s’accroupissaient sous les manguiers pour palabrer??
    à croire que pour bâtir le Congo, l faut savoir parler français!
    Vous savez pourquoi au congo il n’y a que des bibliothèques vivantes? C’est parce que les « intellectuels » congolais ne se sont jamais affranchis du joug de la mentalité de « boy » et n’ont jamais eu le courage d’écrire dans la langue de leurs ancêtres, les « Basenzi ».
    Les chinois ont b^ti la chine sans un seul mot de français. Et Nos « intellectuels » ils ont fait quoi avec leurs français ya milayi?

  7. Tout Congolais qui remplis les conditions est libre de faire la politique, mais peut être ce sont des microcosmes politiques actuels qui lui feront défaut. Wait end see disent les anglais.

  8. Je trouve cela triste, tout ces commentaires démontrent l’ignorance de nos compatriotes; Werra oui Congolais de père et de mère, populaire oui, riche oui, chef d,entreprise oui il va être député pourquoi?
    quel est le problème de la RDC? vous êtes vous posez la question de savoir quel est le problème de notre pays 57 ans après l’indépendance?
    pourquoi somme nous toujours à ce niveau de vie?
    je présumes personne ne se pose la question c’est facile d,accuser les politiciens et nous oublions que ces politiciens nous les avons élus, oui nous le peuple nous avons élus ces personnes là qui sont assises là et ne font rien pas tous mais un grand nombre en tout cas. élus parce que on les connaissaient, parce qu’ils viennent de notre province, parce que et parce que mais jamais personne n’a posé la question cet homme que nous élisons aujourd’hui est il capable?
    les Chinois parlent dans leurs langue au parlement, les Turc, Arabe, Russe, citez qui vous voulez mais la question est les pays que vous citez vous les comparez à la RDC sur quel domaine? sur le domaine de la langue?, la politique, l’économie, la santé, l,éducation, la sécurité ou tout simplement parce que Werra ne parle pas français c,est pas grave les chinois parlent dans leurs langue au parlement alors Werra parleras dans la langue qu’il veut! c’est tout ça s’arrête là? bravo!!! c’est intelligent!!!! le pays n,avance pas on s’en fous tout le monde a droit, tout le monde vaut mieux que tout le monde away allons y… Bitakwira, Mbikayi, Bababaswe, Mangobo, Werra, Koffi, papa Nzambe tokenda kaka liboso !
    je me souviens il y a pas longtemps sur ce même site plusieurs s’attaquer à Felix Tshisekedi qu’il n’est pas en mesure d’être premier ministre, certain disait pourquoi seulement les Tshisekedi?, Tshisekedi était diabolisé certain ne voulais pas de lui, mais Werra oui donnons lui la chance de faire la différence!!!
    c,est du sentimentalisme ce que vous faites, vous ne prennez pas en compte les nombreux orphelins, les veuves, les amputés, toutes les victimes depuis Mobutu jusqu’aujourd’hui Kabila, qui va penser à eux que peut faire l’état pour rendre justice à ces personnes? nous faut il des hommes qui pense à améliorer la vie des Congolais ou des gens qui sont ambitieux seulement pour la forme?
    réfléchissez;
    boyoki yango ya bienn! mwana to tika sima ekoli iiiii

    • Salut ,qui vous a dit pour etre depute il faut tjour parle la langue de moliere c est juste un complexe, pour commence il faut savoir quel est le role les deputes joue ,si il n saura pas s’ expriment en francais meme a lingala le sentiel que le message passe eviter etre de complexé est ce que le parlementairs en france parlent ils lingala parce que la langue francaise c leurs lingala cela veut dire leurs langues officiel chez nous nous avons 4 langues nationals donc il va s’exprime dans l’une d’elle

Comments are closed.