Le gouvernement dément avoir armé une milice dans le Kasaï

1
598
FARDC Soldiers on the frontline in Goma during an offensive against the CNDP. Fardc soldies on the frontline in Goma.

Le Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a accusé mardi les autorités de la République démocratique du Congo d’armer une milice menant d' »horribles attaques » contre les civils dans le Kasaï, une région du centre de la RDC en proie à des troubles.

« Je suis consterné par la création et l’armement d’une milice, Bana Mura – qui soutiendraient les autorités dans la lutte » contre la rébellion Kamwina Nsapu, « mais qui a mené des attaques horribles contre des civils des groupes ethniques luba et lulua« , a déclaré Zeid Ra’ad Al Hussein,  devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU réuni à Genève.

« Le gouvernement ne peut pas armer des milices. Le gouvernement a une armée, qui est dans le Kasaï (….) Je ne crois pas à cette thèse là. Nous sommes ouverts pour que des experts internationaux viennent avec nous pour mener des enquêtes à ce sujet là« , a rétorqué le ministre congolais, Alexis Thambwe.

M. Thambwe a toutefois reconnu des « dégâts humains », parlant d’une situation de guerre. « L’armée est en train de combattre les miliciens Kamwina Nsapu, forcément, il y a des dégâts sur le plan humain. C’est une question d’une guerre qui est menée« , dit-il.

L’officiel congolais affirme par ailleurs que la milice Kamwina Nsapu était bel et bien armée. « On a dit que c’était des gens qui étaient là-bas avec des bâtons, avec des couteaux, c’est faux. Nous avons pu établir qu’ils étaient bien armés, avec des armes de guerre« , renseigne-t-il.

Le ministre de la justice se facilite également, selon lui, du retour de la paix dans cette région en pleine crise depuis l’année dernière. « Je ne vois pas un gouvernement avec une armée comme celle que nous avons, qui est aujourd’hui au Kasaï, et qui a reçu à remettre de l’ordre sur 85% du territoire, aller armer des miliciens« , ajoute-t-il.

Selon  l’AFP, un porte-parole de l’ONU a indiqué qu’il n’était pas clair quelles étaient les autorités qui avaient apporté leur soutien à cette milice.

1 COMMENTAIRE

  1. Les ex-terroristes venus du RCD-Goma Thambwe Mwamba et Lambert Mende, ainsi que la femme-« Giesha » Mushobekwa, et le planton kanambiste She Okitundu ne sont pas a Geneve pour y defendre les droits & vies des Congolais meurtris par 16 ans du regne voyoucratique et sanguinaire de Joseph Kabila.

    Ils y sont au detriment de notre Peuple, avec objectif de proteger et perenniser cette meme Voyoucratie dont ils jouissent en violant notre Constitution & Lois.

Comments are closed.