« Je ne comprends pas pourquoi j’ai été sanctionné », affirme Lambert Mende

14
895

Calme, détendu, mais vif, le porte-parole du gouvernement, cadre de la coalition des partis au pouvoir, s’est surtout présenté en « défenseur de l’indépendance » du pays. Lambert Mende épingle la Belgique et ses « velléités de colonisation » qui seraient toujours d’actualité, à l’approche du 30 juin, date commémorative de l’indépendance de la RDC.

« Je ne comprends pas pourquoi j’ai été sanctionné« , dit-il dans son long discours à la presse réunie ce mardi à Kinshasa, au sujet de ces sanctions.  « Il n y a aucune explication à cela, je crois que les libertés ne sont plus respectées. On nous refuse d’agir comme un gouvernement responsable parce que nous voulons faire appliquer la loi de notre pays, » dénonce-t-il.

Le Conseil de l’Union Européenne a adopté le 29 mai des nouvelles sanctions contre 9 personnes occupant des postes de responsabilités dans l’administration de l’Etat et dans la chaîne de commandement des forces de sécurité en République démocratique du Congo (RDC). Elles s’ajoutent aux 7 personnes que l’UE avaient déjà soumises à des sanctions le 12 décembre 2016, en réponse aux « entraves au processus électoral et aux violations des droits de l’homme qui y étaient liées. »

En tant que ministre des Communications et des Médias, affirme l’Union Européenne, Lambert Mende est responsable de la politique répressive menée envers les médias en RDC. « Politique qui viole le droit à la liberté d’expression et d’information et compromet une solution consensuelle et pacifique en vue de la tenue d’élections en RDC. Le 12 novembre 2016, il a adopté un décret limitant la possibilité pour des médias étrangers de diffuser en RDC« , renseigne le document portant ces sanctions.

« Ils m’ont sanctionné, mais je reste toujours porte-parole du gouvernement, mon rôle est d’appliquer la loi », rétorque Lambert Mende.

« Je suis très fier d’avoir été épinglé par des gens que je critique, je me sens fier d’être un des congolais qui résiste à la tentation néo colonialisme. Je n’ai aucune intention de visiter les pays européens, j’ai passé 10 ans en Europe, et je n’ai plus envie, je n’ai plus aucun compte en Europe, si eux trouvent mes avoirs, ils peuvent le prendre en cadeaux« , ajoute le ministre congolais.

14 Commentaires

  1. au moins Mende a la décence de reconnais d’avoir des comptes ailleurs qu’en Europe; je vais répondre à ta question de savoir pourquoi tu été sanctionné.
    Mende Omalanga Nyeka-Ululuu,(nom complet)
    de 1 tu es laid, de 2 tu es menteur, de 3 ta bouche pue, de 4 tu pue du cul, 5 personne ne t’aime même pas ta femme, 6 tout les enfants ne sont pas a toi…, 7 tu es malade mental pour ne pas dire fou et fais toi soigné.

    • C’est ça l’argumentaire du zaïrois Elkabong, en tous points semblable à celui que tient habituellement la plupart de ses compatriotes. Injures et diffamations, critiques acerbes souvent injustifiées, en lieu et place d’une réflexion profonde, d’un débat contradictoire de bonne facture. Ce qui est grave, c’est que presque tous les zaïrois agissent de la même manière médiocre et puérile. Comme cela, ils veulent que leur pays avance. Allez donc lire les torchons de Amba Wetshi et autres Roger Bongos. Jamais d’analyses ou d’idées constructives pour ce pauvre pays qui aurait dû continuer à appartenir à Leopold II. Pas de drame plus terrible que d’être malmené et maltraité par les siens propres.

      • Congolais Depandhaert,
        Quel argumentaire charpenté avez-vous trouvé, vous de votre côté car là vous alignez une suite de mots compréhensible certes mais à peine car elle ne constitue nullement une défense plausible de cet inénarrable Mende…
        Quand et où l’avez vous entendu prononcé un mot juste sinon des démentis successifs de ce qu’on reproche légitimement à son régime (et c’est légion, vous seriez le seul à ne pas encore l’avoir déniché…), sinon proclamer sans convaincre une souveraineté qui ne signifie chez lui que laisser son régime tuer son peuple sans en être condamné par qui que ce soit…
        Du coup des proclamations ‘nationalistes’ aujourd’hui aussi criminelles et inefficaces que stériles pour longtemps, obérant tout espoir de sortie de tunnel demain….
        Svp, regardez où vous posez le pied pour vous diriger quelque part sinon c’est le brouillard et la misère sans fin avec les démagogues du genre des Mende…

        • Belle replique a ce tonneau-vide qui vient s’exhiber ici du haut de sa tour de Kingakati pour fustiger les « Zairois » osant contredire son perroquet-faux nationaliste cheri.

  2. Ce Terroriste ex-RCD-Goma Mende, comme son copain Thambwe Mwamba, aujourd’hui Chantre du regime sanguinaire vomi de Kingakati, ne pige pas pourquoi le Monde Civilise (donc en dehors de la bande des voyous PPRD-MP) le sanctionnerait.

    C’est comme son petit patron assassin qui ne pige pas pourquoi on ne veut plus de lui au Sommet d’un Pays que lui et ses frangins-voyous considerent comme « butin de guerre » de leur fausse liberation !

  3. Tu comprendras le moment venu. %Maintenant Kabila t’a drogué de sang des congolais, il n’y a pas moyen de comprendre. Tu sais Mende, moi je t’ai connu en Europe, dis-moi ce que tu faisais comme travail ? Toute aventure a un début et un FIN.

  4. Sieur Mende tchaku national, votre crime commence justement là où vous êtes incapable de comprendre vos méfaits…
    Quand à longueurs des conférences de presse minables, vous passez votre temps à justifier toutes les incapacités et perversités de ce régime, que croyez-vous nécessiter de moins sinon d’abord une complicité en règle pour homicide volontaire de mon peuple, pour génocide répétitif…
    Vous ne défendez pas l’indépendance du pays avec vos oukases mais le permis de tuer de votre régime sous prétexte de souveraineté; votre régime d’apprentis-sorciers est inefficace et génocidaire et vous ne méritez que l’échafaud, Mende…

  5. Le commentaire de Depandhaert voulait paraitre censé mais finalement comme les conférences de MENDE, ils sont à la fin inutiles. Il a commencé par critiquer les injures pour revenir à l’époque coloniale.
    Moi, je crois la colonisation est passée, aujourd’hui nous sommes responsables de nos actes. Le pays a des dirigeants , bon maintenant illégitimes mais dirigeants quand même. Et ce normal quand rien ne marche que la population s’en prend à ces autorités. Maintenant au lieu que les autorités trouve des solutions aux préoccupations de sa population. Elles préfèrent mentir , dire que tout va bien. Personnellement pour moi, le plus grand crime de MENDE s’est l’insouciance face à sa population.

    • Le grand problème c’est ça, ils parlent population et quelle population!!! qui souffrent dans ses misères? « le plus grand crime de MENDE OMALANGA, n’est pas humanitaire, l’insouciance face à sa population.

  6. Pourquoi présente-t-on Mende comme « défenseur de l’Indépendance ». C’est fort étonnant. Monsieur Lambert Mende s’illustre hélas les niaiseries. S’il était réellement « chantre » de l’Indépendance, Il se presserait de rendre justice aux déplacés du Grand Kasaï. S’il était vraiment défenseur de l’Indépendance, Il aurait fait le plaidoyer des anonymes de la fosse de Maluku (dossier non traité jusqu’à ce jour). Les Exetat se font sans le Kasaï, Il airait haussé le ton et posé un geste fort éloquent semblable à sa verve. Mais hélas, Il a préfèré le compromis plutôt que la lutte pour l’Independance qu’il scande à tout bout de champs. Il est un bel acteur de la politique-spectacle, la politique d’une rhétorique vide, immonde sans intérêt sauf pour les sympathisants du sensationnel.

  7. N’importe quoi par ce que en disant cela vous croyez que le peuple est derrière vous comme Lumumba ? Dans cette pente ou vous êtes sachez que vous ne remonterez plus jusqu’à la chute, aujourd’hui vous êtes ivre du pouvoir, vos sens ne fonctionnent plus

Comments are closed.