samedi, juillet 11, 2020
DRC
7,905
Personnes infectées
Updated on 11 July 2020 à 9:36 9 h 36 min
DRC
4,203
Personnes en soins
Updated on 11 July 2020 à 9:36 9 h 36 min
DRC
3,513
Personnes guéries
Updated on 11 July 2020 à 9:36 9 h 36 min
DRC
189
Personnes mortes
Updated on 11 July 2020 à 9:36 9 h 36 min
publicité

Devant Kabila, la CENCO a qualifié les poursuites contre Katumbi de « mascarade »

Dans un rapport confidentiel, la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a recommandé au président Joseph Kabila d’autoriser l’opposant en exil Moïse Katumbi à rentrer librement en République démocratique du Congo, affirme l’AFP.

Selon l’Agence France Presse, les évêques de la CENCO ont qualifié la condamnation de Moïse Katumbi à 3 ans de prison ferme l’année dernière de  « mascarade ». Dans un rapport, transmis le 29 mars au président Kabila selon l’Afp, a été établi à l’issue d’une enquête menée par la Cenco, alors qu’elle conduisait la médiation entre pouvoir et opposition.

La Cenco plaide pour « le retrait » de la décision d’arrestation immédiate de M. Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle, et « son retour en homme libre afin qu’il exerce ses droits civils et politiques » en RDC.

Le cas de Moïse Katumbi a longtemps constitué un point de blocage dans les discussions entre le pouvoir et l’opposition en décembre dernier. Un compromis a été trouvé pour que l’ancien gouverneur du Katanga et six autres opposants puissent être traités dans une commission ad-hoc que devrait constituer la CENCO.

En outre, toujours selon AFP, le rapport affirme qu’en dehors des délégués de la majorité, tous les signataires de cet accord, ont chargé les évêques « de recueillir » des informations pouvant permettre d’obtenir la « liberté » pour les opposants Katumbi et Jean-Claude Muyambo en vue de la décrispation de l’espace politique en RDC.

L’opposant Jean-Claude Muyambo a été condamné à cinq ans de prison dans une affaire d’escroquerie portant sur le même immeuble. Le rapport estime que les « actes et pièces pour lesquels M. Katumbi est mis en cause sont fabriqués dans le seul but de l’inviter au procès et de le condamner« .

- Publicité -

3 Commentaires

  1. CES PRÊTRES SONT PERTURBATEURS VAUT MIEUX VOUS TAIRE CAR VOUS AVEZ COMMIS UNE GRANDE BÊTISE DE LAISSER KABILA DE DÉCIDER ALORS QUE SON MANDAT ÉTAIT FIN. VOUS N’ETES PAS SAGES.
    VOUS AVEZ PASSE LE TEMPS POUR RIEN .DE PEUREUX,vous étiez respectés avant pas de nos jours.beaucoup d’aventuriers parmi vous,quoi à servit votre visite à l’ONU,?

    CES PRETRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...