jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 15:32 15 h 32 min

l'info en continu

Kasaï: « les FARDC nous ont fait creuser des fosses communes, ils ont tué des gens et violé des femmes »

- Publicité-

La région du Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo, est touchée par des affrontements entre la milice Kamuina Nsapu et l’armée régulière, avec un million de déplacés et le recrutement signalé de milliers d’enfants soldats.  Catherine Byaruhanga, de la BBC, a eu  accès au bastion de cette milice dont le chef a été tué l’année dernière.

« Des soldats du gouvernement ont attaqué son village et l’ont fait creuser une fosse commune où 60 personnes, y compris des membres de sa famille et des voisins, ont été enterrées », témoigne un certain Paul, dont l’identité a été changée pour de raisons de sécurité.

- Publicité-

« Ils ont tué des gens et violé des femmes. Ensuite, le lendemain, nous avons vu un général. Il a dit: +sortez de chez vous, nous ne tuerons plus (….)+  Il nous a demandé d’enterrer les gens – même les membres de ma famille, même les gens que je connaissais« , ajoute cette victime présumée, cité par nos confrères de la BBC.

Des enquêteurs du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme ont annoncé la découverte de 17 nouvelles fosses communes dans cette région la semaine dernière, accusant ouvertement les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Pour Lambert Mende, le Porte-parole du gouvernement congolais, cette « publicité » des officiels onusiens est une tentative d’interférer dans l’action de la Justice militaire, qui ne nie pas l’existence de ces fosses communes. Au total 40 fosses communes ont été découvertes dans la région.

« Plusieurs fosses communes ont été découvertes. Et la Justice militaire a ouvert des actions à ce sujet. A ma connaissance, cette dernière a lancé un appel à tout le monde de pourvoir lui apporter tout élément susceptible d’aider à l’aboutissement ses enquêtes » explique le ministre congolais

Dans son reportage, la BBC affirme s’être rendue à  Kananga, la plus grande ville de la région, où ses journalistes ont entendu plusieurs autres témoignages. « Lorsque les tirs a commencé, mes enfants ont couru et se sont cachés dans la maison d’un voisin. Mais les soldats du gouvernement sont entrés dans cette maison – trois personnes ont été tuées et un de mes enfants a été blessé« , relate un autre témoin qui n’a pas voulu révéler son identité.

Un autre résident de Kananga a accusé les forces armées d’extorsion: « Les soldats entrent dans les quartiers et harassent des gens pour de l’argent. Si vous n’avez pas d’argent, ils menacent de vous tuer. Ils volent des téléphones mobiles et de l’argent. Les gens ont peur et c’est pourquoi ils s’enfuient« 

Interrogé à ce sujet,  lee général Joseph Ponde, Procureur militaire en chef, admet que les soldats ont commis des « écarts », mais affirment qu’ils ne sont pas les seuls.  « Ces fosses communes ne sont pas seulement le travail de la police ou des forces armées. Les membres de la milice de Kamuina Nsapu se lancent également sur des actes barbares. Ils creusent des fosses communes et jettent les corps là-bas. Et alors, les gens blâment les autorités. Néanmoins, ces choses se passent et ne peuvent être ignorées« .

Le Reportage de la BBC est à lire ici (en Anglais)

- Publicité -

6 Commentaires

  1. Cette milices a vu jour suite à une bévue de la police sur l’épouse de Kamwina Nsapu si je me souviens bien! suite à cela Kamwina Nsapu aurait demandé a ses administré de chassé la police et tout les officiels de sa contrée; nul part il est mentionné que Kamwina Nsapu et sa milices ce sont attaqué à des simples citoyens ni par tribalisme ni pour une autre raison?? la supposition que la milice Kamwina Nsapu aurait fais des morts est donc fausses sinon les autres tributs de l’environs auraient clamer la mort des leurs.

  2. ce les milice de kabila qui commetait ce crime il le l’auter de cette massacre, ce lui qui a fabrique ce milice. pour retroque l’accord du 31 dec pour reste au pouvoir , bandes des criminels PPRD est la MP sont des complice

  3. Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose. Le crime parfait n’existe pas. On laisse toujours sur le lieu du crime, même par inadvertance, un indice. Du montage des images décrié avec force par Mende Omalanga (le nettoyeur des crimes), on admet aujourd’hui, à demi-mots, l’existence des exactions des Forces armées congolaises (FARDC) à l’égard de la population désarmée. CES ACTES MERITENT LA PENDAISON. Pour avoir commis moins que ça, Bemba est aujourd’hui enfermé dans les geôles de la CPI. Et, que dire de Gbagbo l’ivoirien et son acolyte Blé Goudé. Messieurs de la Kabilie, sachez que les carottes sont entrain de cuire pour vous. Ce moment est propice pour tout individu malin (celui qui veut sauver sa peau) de dénoncer les faits et dire la vérité. N’attendez pas le dernier moment pour dénoncer ces massacres.

  4. Qui dirige Rdc? Pourquoi pour les autres cas on attribue directement la responsabilité au chef? Cas de Bemba,cas de Gbago et bien d autres. Qu est ce qui se passe au juste? Personne au niveau international n ose le dire clairement. Mende à commencer par dire que c est un montage,pourtant il le savait bien,il est du Kasai. Si c est pas le cas ,il est donc un irresponsable..il est sans remord comme son chef Kabila qui passe son temps à voir comment contourner l accord du 31 decembre. Les morts d hommes c est pas un souci pour eux(Mende et son chef). Les gens qui se respectent devraient deja demissionner. Vous faites la honte de l Afrique. Vous avez fait descendre Rdc à niveau tres bas.

  5. Sauf que les occidentaux ne font pas ces enquêtes pour aider la population congolase victime de cette tueries. Faisons attention de croire que ces investigations sont à l´avantage de la population. Je sais au moins que ces decouvertes au kassai deviendra une facon de mettre Kabila à genoux afin de piller tout ce qui reste encore en rdc. car en ce moment JK devient peureux. il va accepter toute sorte de contrat occidental pour se sauver. Alors les predateurs profiteront de sa faiblesse afin de se remplir des poche.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :