Bruno Tshibala: « Mes bras sont ouverts, que tout le monde vienne »

1
599

Bruno Tshibala, Premier ministre nommé sur ordonnance présidentielle vendredi dernier, mais déjà contesté par une large partie de l’opposition, appelle l’opposition à l’unité, dans « la logique du consensus, du rassemblement, de l’unité », assurant qu’il compte travailler « avec tout le monde ».

De l’UDPS à la société civile, « personne ne sera abandonné au bord de la route, promet le nouveau Premier ministre. Nous serons tous sur la même route pour aller vers la réussite ».

« L’appel que je lance est un appel sincère. Mes bras sont ouverts, ma main est tendue, que tout le monde vienne. C’est ensemble que nous allons réussir le défi de sortir de l’ornière et d’aller vers des lendemains qui chantent pour notre peuple qui a tant souffert », conclut-il, cité par RFI.

Le Rassemblement a annoncé considéré sa nomination comme violant l’accord du 31 décembre, appelant à une mobilisation générale ce lundi, alors que la Majorité Présidentielle affirme, pour sa part, que cet accord a bel et bien été respecté.

Dans un communiqué publié dimanche 9 avril, Maman Sidikou, le Chef de la Mission de stabilisation de l’Organisation des Nations Unies au Congo (MONUSCO), a souligné « l’impératif de la mise en oeuvre scrupuleuse de l’accord du 31 décembre 2016, disant « prendre acte » de cette nomination par le président Joseph Kabila, du Premier ministre Bruno Tshibala, tout en notant aussi « la réaction du Rassemblement à la décision du Président de la République, telle qu’exprimée dans son communiqué du 9 avril 2017. »

La Belge et l’Union Européenne ont de leur côté estimé que la nomination de M. Tshibala s’écartait de l’esprit et de la lettre de cet accord.

1 COMMENTAIRE

  1. Tu peux profiter voler pendant les trois mois que tu feras .ça sera pour toi le salaire de trahison et du sang du peuple congolais.et à la fin tu auras le sors de Badibanga.

Comments are closed.