La SNEL annonce une chute de plus de 50% de la desserte durant la saison sèche

1
846

La production d’électricité en République démocratique du Congo pourrait chuter de près de la moitié au cours de la prochaine saison sèche, car la rareté des précipitations a laissé le fleuve Congo à son niveau le plus bas depuis plus d’un siècle, rapporte l’Agence Reuters

Les niveaux d’eau du fleuve Congo ont chuté de 50 pour cent par rapport à l’année dernière, a déclaré Medard Kitakani, porte-parole de SNEL cité par l’agence Reuters. « Cela signifie que les niveaux pour la période de novembre-février ont été à leur plus bas en plus de 100 ans« , at-il dit.

SNEL produit actuellement environ 850 MW de puissance, et «s’il n’y a pas une amélioration des niveaux de précipitations, il y a un risque que nous perdions 350-400 MW» pendant la saison sèche, ajoute M. Kitakani.

La saison sèche s’étend de mai à septembre en RDC, le représentant de la Société nationale de l’électricité (SNEL) était incapable de dire combien la production d’électricité pourrait chuter  pendant cette période, mais affirme que la chute potentielle était exceptionnellement sévère.

En août 2015, l’Administrateur délégué général de la SNEL, Eric Mbala avait invité la population à faire un usage rationnel de l’électricité pour faire face aux délestages consécutifs à l’étiage sévère du fleuve Congo. Les conséquences de l’étiage, ce phénomène naturel de baisse du niveau d’un cours d’eau, avaient sérieusement perturbé les foyers en RDC, ainsi que des entreprises.

 

1 COMMENTAIRE

  1. C’est la boutique de Joseph kabila et son frère. Regardez comment on gère Aujourd’hui; dans la caisse il y a combien ? C’est le président qui demande. Le Adg repond; cinq chiffre mon président.; j’envoie neemie prendre 4chiffres?toi deux chiffres et demi .donne aussi deux chiffre et demi à mon porteur.les restes restes,faites les dépenses de la société. Chiffres ces sont de millions.c’est comme ça la société de l’Etats est géré.
    C »est la Honte.

Comments are closed.