lundi, janvier 18, 2021
DRC
21,060
Personnes infectées
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
5,616
Personnes en soins
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
14,810
Personnes guéries
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min
DRC
634
Personnes mortes
Updated on 18 January 2021 à 16:47 16 h 47 min

Goma: Un journaliste sous menace pour avoir diffusé une vidéo sur la débâcle du M23 dans le Rutshuru

- Publicité-

Pour avoir diffusé une vidéo sur la débâcle du M23 dans le territoire de Rutshuru dans son journal, le journaliste Magloire Paluku Kavunga, directeur général de la Radio Kivu1 (One) diffusant depuis la ville de Goma (Nord-Kivu) a été rappelé par le Colonel Seco Nkunda Mihigo (frère à Laurent Nkunda) et cadre de l’aile militaire du M23. Cet officier du Mouvement du 23 mars repproche au journaliste, la partialité dans le traitement des informations.

Dans un échange téléphonique de plus de deux minutes en langue Swahili, l’officier du M23, averti le journaliste qu’il mènera une expédition punitive contre lui, son organe de presse voire sa famille lors de l’assaut que prépare son mouvement contre Goma au mois de mars prochain.

“Tu as l’habitude de te réfugier dans les bases de la mission de l’ONU en RDC, Monusco. Cette fois-ci, tu ne sauras pas par où passer. Heureusement que tu t’es toujours sauvé seul en laissant derrière ta famille. Je t’appellerai et te dirai que je suis en contrôle de ta demeure” écoute-t-on en auditionnant cet élément sonore.

L’officier appelle le journaliste à ne pas se mêler dans cette guerre, qui est du reste une affaire politique selon lui.

“Magloire, tu te rappelleras de ce que je suis en train de te dire. La guerre que nous menons ou nos revendications n’ont rien à avoir avec les civils. Elles sont orientées vers le gouvernement Kabila (President de la RDC). Laisse-nous faire notre travail. Tu ne maîtrises rien de la situation sur le terrain cher Magloire. Enregistre bien mon numéro de téléphone. Rendez-vous fixé d’ici mars” a-t-il enjoint avec un ton serein accompagné d’un rire moqueur au directeur de Kivu1.

Dans la même conversation téléphonique dont Politico.cd s’est procurée une copie, Seco Nkunda Mihigo promet que d’ici le mois de mars, ses troupes reprendront le contrôle de toutes les zones dans lesquelles elles ont été déclarées vaincues et même le territoire sur lequel la radio télévision Kivu1 diffuse ses nouvelles (ville de Goma). Seco Nkunda Mihigo reproche à la radio télévision Kivu1 d’avoir diffusé une vidéo sur la fuite de ses éléments en Ouganda, jugeant cette pratique de traitement d’informations sans toute impartialité.

Petit frère au général déchu Laurent Nkunda Batware, Seco Nkunda Mihigo fut officier chargé de renseignements militaire au commandement de l’armée Congolaise dans la région de Beni vers 2011 avant de faire défection pour rejoindre le M23.

Lundi et mardi derniers d’intenses combats ont opposés les rebelles du mouvement du 23 Mars, M23, aux militaires des Forces Armées de la RDC en territoire de Rutshuru. Le commandement de l’armée congolaise a avancé un bilan de 16 rebelles tués, 5 capturés et 58 rendus. 44 autres éléments du M23 ont traversé la frontière et se sont réfugiés en Ouganda selon l’armée congolaise. Le porte-parole de l’armée ougandaise a déclaré à Politico.cd avoir enregistré 43 rebelles du M23 qui ont fui les combats en RDC.

Suivez la communication téléphonique

- Advertisement -

10 Commentaires

  1. Si une telle personne circule encore librement sur l’étendu de la république du Congo sans faire l’objet d’une interpellation policière , ce que ce pays est foutu

    • Bisimwa Luli hoshi
      février 27, 2017 à 5:05
      excuse moi uli somaka masomo?
      uku na akili to wala?
      tangu gani UDPS iko gouvernement?
      tangu gani UDPS iko na armées?
      una sema bakuye kupigana na M23 na UDPS ni ba civile sa wewe, na wewe uku na fanya nini?
      kama una kunya mandrakwa na una lewa kwenda kulala na salama, wacha ku fungula knywa na kunyamba mifusi vile uku na fanya.

  2. comme c’est sont les frere de kanambe ils sont intouchable mais si c’est né muanda nsemi ou les civils qui veut protesté là vous allez voir de quoi sont capablé pour matté la population civil sans armes,mais des cas comme ca allez y posé la question a Mende l’idiot le traitre il te diras que c’est un montage.leur tour viendras aussi inchallah

    • Même incapable de satisfaire ta femme dans ton lit, tu donneras toujours la faute à Joseph Kabila… Tantôt vous le traitez de bourrique tant vous lui reconnaissez le génie de planification pour narguer toute une nation…

  3. Je crois qu’il faut prendre cette histoire au sérieux et prendre des mesures qui s’imposent dans le but de contre carré cette nouvelle rébellion. Le plan est de proceder à la balkanisation de cette partie de notre pays.

Comments are closed.

notre sélection