vendredi, mai 14, 2021
DRC
30,478
Personnes infectées
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
3,102
Personnes en soins
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
26,601
Personnes guéries
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 14 May 2021 à 11:26 11 h 26 min

Une vidéo scandale des FARDC indigne le web!

- Publicité-

La scène est atroce. Il s’agit visiblement d’un militaire présumé des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui filme semble-t-il un offensive de l’armée contre des adeptes du chef coutumier Kamwina Nsapu, tué en août dernier.

Sur cette vidéo que POLITICO.CD a pu visionner, on voit une unité des FARDC ouvrir le feu sans sommation quelconque sur ce qui semble être des adeptes de ce chef coutumier. Des femmes, mais aussi des enfants, et des jeunes hommes sont donc tués à bout portant. Certains d’entre-eux sont à peine armés de lance-pierres et des bâtons.

On y voir par exemple des militaires tirer sur les parties intimes d’une femme mourante, ainsi que d’autres achevant des jeunes hommes pourtant à l’agonie.

La rédaction de POLITICO.CD a pris la responsabilité de ne pas diffuser ces images extrêmement violentes et susceptibles de choquer (mais vous pouvez en écouter le son ci-dessous)

 

Dans son commentaire, le militaire qui filme la vidéo affirme en effet qu’il s’agit d’une opération de l’armée régulière à Mwanza-Lomba, dans le Kasaï-Oriental. On ignore pour l’heure la date à laquelle la vidéo a été tournée.

Au moins 140 personnes ont été tuées dans plusieurs affrontements entre cette milice et les forces de défense congolaises durant l’année 2016, selon l’ONU, et plus de 100 congolais ont péri depuis début janvier 2017, selon la société civile de la région.

Usage “excessif” de la force

L’Organisation des Les Nations unies (ONU) a exprimé, samedi, son inquiétude face aux répliques de l’armée congolaise contre une milice d’un chef traditionnel dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC).

- Advertisement -

Maman Sidikou, chef de la Mission de l’ONU en RDC (Monusco) , « exprime son inquiétude face aux informations répétées, faisant état de l’utilisation disproportionnée de la force par les FARDC (Forces armées congolaises, ndlr) et offre l’appui de la Mission à une enquête crédible sur cette situation regrettable », lit-on dans un communiqué de la mission de la Monusco, dont Anadolu a reçu copie, samedi.

Selon le même document, Sidikou a fermement condamné les actions menées par la milice Kamuina Nsapu pour le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats ainsi que leurs actes de violence contre l’Etat.

Cette réaction onusienne est intervenue 24 heures après la neutralisation par l’armée de 68 miliciens partisans de Kamwina Nsapu, tués lors d’une tentative d’incursion dans la ville de Tshimbulu dans la province du Kasaï central.

Le déclenchement de la crise dans les trois provinces du Kasaï remonte au mois d’août 2016, date d’assassinat de Jean pierre Npadi dit « Kamwina Nsapu », lors d’une intervention de la police dans la ville de Tshimbulu au Kasaï central.

Médecin de formation et chef traditionnel, Nsapu avait appelé en juin dernier à une insurrection contre les institutions et représentants de l’Etat, auteurs selon lui de tracasseries contre les populations dans cette région diamantifère de la RDC.

Avec Agences.

16 Commentaires

  1. C’ est un génocide, difficile de retenir les larmes face à ses atrocités, ce sont des militaires congolais qui parlent bien lingala, qui tirent à bout portant sur des personnes qui leur demandent de ne pas les tuer, un des militaires a demandé à la femme de venir vers eux et c’ est en voulant s’ avancer qu’ une balle a été tirée sur sa poitrine et sur tous ceux qui étaient avec elle avant de tuer tous ceux qui étaient dans le village, montrer les images et c’ est peut être cela qui peut sauver ceux qui sont restés, les politiciens kasaïens qui vous voteront?

    • ce pays est tout simple maudit, comment un premier ministre du Kasai de saurait réagir? comment le président peut-il ne pas dire quelque chose? ce quoi cette armée? devenons-nous locataires de notre propre terre? qui peut sauver?

  2. La MONUSCO fait état des assassinats extra-judiciaires du régimes de KABILA.Nous avons appris que 250 millions des résolutions sont votées à la faveur de MONUSCO pour protéger les civiles et depuis qu’elle là FARDC (Forces Armées Rwandaises Déployées au Congo) et les mercenaires rwando-oungandais ont tué 15 millions des Congolais avec la complicité de MONUSCO.La MONUSCO doit être attaquée à la CPI pour non assistance à personne en danger et sa complicité averee avec le génocidaire Rwandais tutsi, Hippolyte Kanambe injustement appelé Joseph Kabila en RDC .

  3. Peuple Congolais quand est-ce qu’on fera pleinement usage du mot d’ordre nous laisser par le President Etienne Tshisekedi de “nous prendre en charge” pour bouter dehors Hyppolite Kanambe avec sa bande qui nous asiège depuis plus de 16 ans maintenant?

    • les commanditaires de ces actes ignobles répondront un jour à la justice congolaise même s’ils se croient intouchable. comment un militaire ou un policier envoyé pour une opération de maintien de la paix s’ils ne sont pas commandités peuvent aller semer les désordres et désolation aux paisibles citoyens qui revendiquent leur droit selon eux. Il fallait juste les écouter, les sécuriser et les tranquilliser au lieu de les tuer inutilement.

  4. Il est temps de crever l’abcès, L’imposteur KANAMBE doit prouver qu’il est bel et bien le fils de L. D. KABILA en montrant publiquement sa carte de baptême dans laquelle on retrouvera certainement les noms de ses parrain et marraine mais également de ses parents

    • Il ne peut pas prouver ce qu’il n’est pas…C’est Ngoie son ministre des hydrocarbures qu’il lui avait donne le nom de kabange, est que Laurent oublie comment on appelle les jumeaux chez les lubas? mais ce nom lui avait ete donne par une autre personne…

  5. la période coloniale, les belges ont ils tué la population Congolaise?
    les Belges ont ils commis des actes considéré comme crime contre l’humanité?
    difficile de prouver que nous Congolais avant et après la colonisation on étaient un peuple pacifique, civilisé et organisé;
    de quoi allons nous accuser les Belges? que faisons nous de mieux que les colons?
    policier? soldat?
    franchement!!!

    • Qu ést-ce que Mende connait a propos du montage ou il parle pour sauver les soldats qui tuent. En tant qu’ expert en montage video: Aucun montage ne peut se faire sans GREEN SCREEN. hors les soldats sont en vert et dans une vegetation verte. Le COMPOSITING est vraiment impossible

  6. C’est vraiment irresponsable et irrefléchi de la part de notre gouvernement. La force ne résoud absolument rien dans ce contexte, le dialogue est indispensable. Pourquoi la politque de deux poids deux mesures? Au katanga, au nord kivu c’est le dialogue avec ceux la meme qui violent et tuent le peuple congolais. C’est pays à besoin d’une nouvelle classe politique, Kabila kazi inamu shinda sasa

Comments are closed.

notre sélection