« La base de l’UDPS conditionne le rapatriement du corps de Tshisekedi à l’application de l’accord », affirme Peter Kazadi!

7
676

Le programme des funérailles d’Etienne Tshisekedi n’est pas toujours connu, alors que son fils, Félix Tshisekedi est arrivé ce matin dans la capitale belge pour organiser les funérailles. De son côté, l’UDPS a mise en place ce vendredi une commission pour coordonner cet événement, mais le parti de l’opposant historique n’entend pas rapatrier son corps avant la mise en place du gouvernement de transition, où le fils de l’opposant congolais est pressenti Premier ministre.

Selon Peter Kazadi, conseiller juridique d’Etienne Tshisekedi et cadre de l’UDPS, cette décision émane de « la base du parti« , qui affirme qu’il est hors de question que le corps ne rentre avant que le nouveau gouvernement issu de l’accord de la Saint-Sylvestre ne soit mis en place. « Personne d’autre que le Premier ministre désigné par l’UDPS ne doit recevoir le corps de notre leader« , mettaient en garde des combattants interrogés par RFI, promettant des troubles dans le cas contraire.

« La direction politique ne l’UDPS ne pose aucune condition, mais la base de l’UDPS pose une condition qui met en mal la direction politique (…) de son vivant, Tshisekedi n’est jamais allé à l’encontre de la base, il a toujours été à l’écoute de la base« , a fait savoir M. Kazadi, joint au téléphone par POLITICO.CD.  Disant parler pour son compte personnel, il affirme vouloir suivre les revendications de la base de ce parti de l’opposition.

« D’autant plus qu’appliquer l’accord [du 31 décembre] aujourd’hui, reviendrait à honorer la mémoire d’Etienne Tshisekedi. Il se battait pour que cet accord non seulement puisse prendre corps, mais qu’il soit exécuté. Il est mort au front. Et ça sera un honneur, si le gouvernement qu’il avait souhaité (…) pouvait prendre ses obsèques en charge« , poursuit-il.

Concernant le programme des funérailles, M. Kazadi demande plus de temps. « Tshisekedi est un grand homme, il ne peut pas être enterré n’importe comment« , dit-il.

Ecoutez Peter Kazadi au téléphone avec Litsani Choukran. 

7 Commentaires

  1. La base doit être gérée et non faire la loi jusqu’à brader la personnalité de Tshisekedi, un icône au risque de salir ses funérailles et empêcher aux congolais de lui rendre les honneurs de son rang. Évitons des telles erreurs politiques

    • Le corps de l’ex président Mobutu est à l’étranger par ce que le régime en place n’est pas disposé à lui rendre les hommages dignes de son rang bientôt dix ans de même le corps de tshisekedi ne viendra pas jusqu’à ce que nous ayons un gouvernement responsable.

  2. Quand c’est la base qui dicte la loi, c’est la jungle. Quand il sera difficile de gérer cette base, la faute incombera aux forces de l’ordre.
    Que les funérailles d’un homme de la trampe de Tshisekedi ne soient organisées comme celles d’un fumeur de chanvre ou d’un kuluna.

  3. Félix et ses compères veulent recevoir le corps du défunt pour s’assurer qu’il est vraiment mort. c’était leur plan. Ils ont forcé le vieux qui avait besoin du repos.
    Sinon, quelle joie pourrait avoir un fils dont le père est décédé, d’être investi premier ministre, sabrer du champagne à l’occasion, former un gouvernement au moment ou le corps de son père n’est pas encore enterré. A moins d’etre sorcier à la base de cette mort.
    Slow down Felix, le temps n’est pas à bousculer. laisse ton cousin Badibanga avec les Docteurs Oly Ilunga et Loseke l’accueillir. tu ne perdra rien, tu as dejà accompli ta mission, celle de construire sur la tombe de ton père. mais, c’est malheureux

Comments are closed.