Le Rwanda annonce l’arrestation des rebelles M23 sur son sol

2
831
Congolese Revolution Army (CRA) rebel leader Sultani Makenga (L) sits in a truck in Goma in the eastern Democratic Republic of Congo (DRC), November 20, 2012, soon after the rebels captured the city from the government army. Rebels widely believed to be backed by Rwanda claimed control of Goma in the eastern Democratic Republic of Congo on Tuesday, walking through the frontier city of one million people past U.N. peacekeepers who did nothing to stop them. REUTERS/James Akena (DEMOCRATIC REPUBLIC CONGO - Tags: CIVIL UNREST POLITICS)

L’armée rwandaise indique que ces combattants ont déclaré fuir des combats engagés contre leurs troupes par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Depuis mi-janvier les autorités congolaises ont alerté de la fuite des rebelles du M23 du camp de Bihanga pour lancer une nouvelle insurrection contre la RDC. L’Ouganda avait indiqué avoir arrêté certains d’entre ces combattants qui voulaient gagner le territoire Congolais.

Voici le communiqué de l’armée rwandaise

whatsapp-image-2017-01-30-at-11-36-47

2 Commentaires

  1. et on nous fait avaler que ces combattants M23 sont des congolais. Jamais les maimai que la communauté internationale qualifie, à tord, des forces négatives ne chercheront à aller au Rwanda ou en Ouganda pour fuir la traque des FARDC.
    cela signifie aussi qu’ils rentrent de là ou ils sont venus.

Comments are closed.