PUBLICITÉ

Depuis la prison de Makala, Franck Diongo nomme les nouveaux cadres de son parti

Condamné à 5 ans de prison ferme, le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste, MLP, a annoncé la décision restructurant les organes de base de son parti et les fonctions à assumer à son absence. Franck Diongo a nommé Léopold Wattera au poste du président du bureau politique, un poste qui a presque les mêmes prérogatives que la présidence du parti. Beaucoup des militants et cadres ont été élevé aux rangs des secretaires nationaux et permanents dans le but de mobilier et assurer la visibilité du parti à l’absence de son mentor.

C’est depuis plus d’un mois que cet opposant avait été arrêté à sa résidence pour séquestration des militaires de la garde présidentielle. Après un procès dénoncé par l’opposition et les ONG, il est détenu à la prison centrale de Makala où il doit purger une peine de cinq ans.

- Publicité-

Edmond Izuba

Trouvez ci-dessous l’intégralité de la décision de Frank Diongo

img_20170121_143551 img_20170121_143528 img-20170121-wa0005 img-20170121-wa0004

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU