24.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

dimanche, mars 29, 2020
Publicité

Avocats de Franck Diongo: «notre client est le prisonnier politique et privé de Joseph Kabila»

Prenant la parole tour à tour, les avocats du député national Franck DIONGO ont,  au cours d’un point de presse ce lundi 09 janvier à Kinshasa, démontré la “non-existence” de la Cour suprême de justice, faisant office de la cour de cassation, qui a  condamné le député Franck Diongo.

Selon Maître Richard Bondo, un des avocats membre du collectif de la défense de M. Diongo, la loi portant attribution et compétences des cours et tribunaux de 2015, promulguée par le chef de l’Etat a mis fin à l’existence de la cour suprême de justice.

- Publicité-

“À notre grand étonnement, ce sont les juges de la cour déchue qui ont condamné à 5 dans de prison, après un réquisitoire de 15 ans par le procureur de la République (…) à la place que les juges soient nommés par le chef de l’État, comme dit la loi en vigueur, ce sont les mêmes juges de la défunte cour suprême qui se substitueront en cassation, une aberration du mauvais goût“, a expliqué Me Richard Bondo.

Un autre avocat, membre du conseil, a qualifié la condamnation du président du Mouvement Lumumbiste progressiste (MLP) de “politique et d’unique à la lumière des faits” tels que déroulés le 18 décembre 2016 dans le quartier «Cuba», la base électorale de DIONGO où également se trouve sa résidence de Ngaliema.

D’après Me José Londola, Franck Diongo a intervenu pour “sauver les éléments de la garde Républicaine, victimes d’un lynchage de la part de la population parce que surpris dans un débit de boissons avec des cartes militaires.

Lire aussi  The Washington Post : « L’Afrique et le Monde ne peuvent pas permettre à Kabila de mener la RDC vers le chaos»

Alerté par ses proches du drame, le député national sortira pour calmer l’hémorragie. C’est alors, qu’il va récupérer ces éléments déjà agressés par la population et interdit la population à ne plus les attaquer. De ce fait, il prendra son temps à contacter les autorités des Fardc, GR, la Police Nationale et la Monusco. La Monusco viendra intervenir en premier lieu pour remettre ces éléments de la garde Républicaine à acquis de droit“, explique Me Londola.

Le député national Franck Diongo a été condamné mercredi 28 décembre à cinq ans de servitude pénale principale par les juges de la Cour suprême de justice siégeant d’office de Cour de cassation en matière répressive d’infraction de flagrance au premier et dernier degré.

Le président du parti d’opposition Mouvement lumumbiste progressiste (MLP) a été reconnu coupable d’arrestation arbitraire et de détention illégale aggravée. Le ministère public l’avait accusé d’avoir séquestré trois militaires de la Garde républicaine dans sa résidence et de les avoir roués des coups et blessures le 19 décembre.

Lire aussi  Tout ça pour fêter Noël avec Kabila?

Tous les avocats de M. Diongo ont affirmé à l’unanimité que le député congolais est le prisonnier “politique et privé de Joseph Kabila.”

Cette conférence de presse des avocats de M. Diongo a été dispersé par les force de l’orde.

 

- Publicité -

EN CONTINU

Covid-19 : 7 nouveaux cas pour un total de 65 en RDC ve 28 mars 2020

La situation épidémiologique du Covid-19 à Kinshasa et en Ituri de samedi 28 mars 2020 fait état de 7 nouveaux cas testés...

Covid-19: le comité de riposte et les services de sécurité réunis autour du chef de l’Etat Félix

Le Chef de l'État, Félix Tshisekedi, a tenu une réunion spéciale à la Cité de l'Union Africaine , samedi 28...

RDC : le président Tshisekedi signe l’ordonnance portant organisation et fonctionnement du gouvernement

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi, a signé, vendredi 27 mars 2020, deux ordonnances.La première, ...

Lubumbashi : “Le calme règne sur toute l’étendue du Haut-Katanga” (Jacques Kyabula)

Après l'incursion, le matin de samedi 28 mars 2020, des miliciens Bakata-Katanga à Lubumbashi et à Likasi et l'affrontement qui...

Blocage du matériel de Covid-19 par la douane: ” “Tous les colis ont été libérés ce jeudi après-midi” ( Jean-Baptiste Kongolo, DGA...

Accusée de bloquer plusieurs tonnes des matériels sanitaires destinés à la lutte contre la pandémie du Coronavirus, la Direction Générale des...

notre sélection

Le ministre Molendo Sakombi n’a pas le Coronavirus!

Contrairement à des rumeurs répandues dans la journée du lundi à travers les réseaux sociaux en République démocratique du Congo, le ministre...

RDC: Condamné à 5 ans de prison, Oly Ilunga dénonce des “poursuites judiciaires politiquement engagées “

L'ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, dénonce des vices de procédure dans l'arrêt rendu le 23 mars 2020 par la...

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

L'inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus...