jeudi, octobre 8, 2020
DRC
10,804
Personnes infectées
Updated on 8 October 2020 à 18:34 18 h 34 min
DRC
289
Personnes en soins
Updated on 8 October 2020 à 18:34 18 h 34 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 8 October 2020 à 18:34 18 h 34 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 8 October 2020 à 18:34 18 h 34 min

Défection à la Lucha, Godefroid Mwanabwato claque la porte

- Publicité-

Dans une déclaration à Politico.cd, Godefroid Mwanabwato Kahombo, militant au sein du mouvement citoyen Lutte pour le changement, LUCHA, indique qu’il quitte ce mouvement car ce dernier semble être pris en otage par un groupe de ses membres.

Je défends depuis un moment une ligne idéologique et tactique que je pense aller dans l’intérêt de notre combat au sein de la Lucha. Hélas, mes idées sont écartées systématiquement sans rencontrer des contre propositions convaincantes et plus pertinentes. Restant fermes dans mes convictions pour mon pays et dans le sens de mon combat, je décide à cet instant de prendre congé de la Lucha. J’envisage d’autres formes de lutte plus adaptées à ma vision, aux enjeux et au contexte et surtout adéquates à la dynamique politique globale. Merci pour tout.

Je reproche à la Lucha :
1) son incapacité à s’adapter à la dynamique politique globale
2) la main mise d’un groupe de militants de Goma sur tout le mouvement à vocation nationale
3) le manque de clarté dans la prise de décisions importantes.
4) L’amateurisme dans la conception des tactiques et stratégies devant être appliquées le 19 décembre dernier.

Je dois prendre un peu de recul d’abord et mûrir avant de me lancer dans autre chose.

À la question de savoir s’il rejoint la fronde de mouvements pro-démocratie enrôlés par la majorité présidentielle, Godefroid Mwanabwato répond « Je reste un citoyen et seul l’avenir déterminera le sens de mon nouveau combat »

Un de militants les plus actifs de la Lucha et membre de la cellule de communication, Godefroid Mwanabwato Kahombo est bénéficiaire de la dernière mesure de décrispation politique signée par Thambwe en octobre 2016 après avoir passé 14 mois en prison pour avoir exigé la libération d’autres camarades détenus à Kinshasa.

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. Félicitation mon frère, il fallait seulement abandonner pour suivre la voix de la raison,tu es très intelligent c’est mieux d’utiliser ton savoir pour l’intêret commun. Courage mon frère .

  2. tes idées ne peuvent qu’être écartées tant qu’elles n’iront pas dans le sens voulu par les financiers des mouvement dits citoyens.
    j’espère que Mwanabwato a bien compris que ce qui se chante comme étant pro-démocratie, n’en est pas une. Tant que vous serez soutenus et financés par ces impérialistes, votre lutte sera nulle pour le peuple congolais. vous serez des nègres au service de vos financiers, comme l’a été kabila, avant d’être vomis après service.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...