lundi, octobre 5, 2020
DRC
10,778
Personnes infectées
Updated on 5 October 2020 à 11:11 11 h 11 min
DRC
265
Personnes en soins
Updated on 5 October 2020 à 11:11 11 h 11 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 5 October 2020 à 11:11 11 h 11 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 5 October 2020 à 11:11 11 h 11 min

Candidat à la Présidentielle de 2017, Moïse Katumbi n’est toujours pas éligible!

- Publicité-

Candidat à la Présidentielle de 2017, Moïse Katumbi n’est toujours pas éligible!

Dans une déclaration postée mardi 3 janvier sur son compte Twitter,  Moïse Katumbi affirme qu’il sera bel et bien candidat à l’élection présidentielle qui doit être organisée au plus tard la fin du mois de décembre 2017, conformément à l’accord politique signé le 31 décembre à Kinshasa sous l’égide des évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

Pour autant, l’ancien gouverneur du Katanga, qui vit en exile depuis mars 2016 est toujours ccondamné à trois ans de prison dans une affaire de spoliation d’immeuble et inculpé d’atteintes à la sûreté de l’État. Après avoir longtemps constitué un point de blocage du dialogue entre son camp, le Rassemblement, et celui de Joseph Kabila, son retour au pays et l’arrêt des poursuites ne font pas partie de  l’accord signé le 31 décembre dernier.

Ce dernier prévoit notamment que l’actuel chef de l’État, dont le second mandat expirait le 19 décembre dernier, reste à la tête du pays jusqu’à ce que son successeur soit élu. En contrepartie, Joseph Kabila s’engage à ne pas briguer de troisième mandat ni à modifier la Constitution, y compris par la voie du référendum. Le texte de l’accord prévoit également la mise en place d’un gouvernement d’union nationale et d’un comité national de suivi de l’accord, chargé de surveiller sa bonne application.

Moïse Katumbi, qui est de ce fait toujours inéligible, puusque condamné, pour la Présidentielle 2017, s’en remet aux évêques catholiques qui doivent poursuivre les négociations sur son cas.

 

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

  1. Ce débat de personnes reduit finaleme t le Rassemblement à une boutique sans grande vision pour e pays. Postes pour les Tshisekedi, liberation de Diomi et consors, abandon de charge contre katumbi, levée de scellés ur l’hotel de Fayulu, … Et le peuple dans tout cela????? Il ne sert que de marche pieds???

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...