dimanche, octobre 11, 2020
DRC
10,851
Personnes infectées
Updated on 11 October 2020 à 22:41 22 h 41 min
DRC
333
Personnes en soins
Updated on 11 October 2020 à 22:41 22 h 41 min
DRC
10,242
Personnes guéries
Updated on 11 October 2020 à 22:41 22 h 41 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 11 October 2020 à 22:41 22 h 41 min

Boma: Au moins 50 morts et 10.000 sans abris après des inondations

- Publicité-
Le bilan des inondations survenues mardi dernier à Boma, ville située à l’ouest de la République Démocratique du Congo vient de passer à 50 morts, plus de 500 maisons emportées par la pluie et 10.000 personnes restées sans abris a fait savoir la société civile de cette ville ce mercredi. Vangi Ndungi Valentin, président de la société civile de Boma a déclaré que le bilan reste provisoire car les opérations de secours et de recherche de corps se poursuivaient la journée de mercredi. « Nous lançons une alerte aux humanitaires de venir en aide à toutes ces personnes sinistrées qui n’ont reçu jusqu’à présent aucune assistance » a-t-il alerté.
Des pluies diluviennes se sont abattues depuis lundi sur cette ville située dans la province du Kongo Central causant des fortes inondations et de glissements de terre. Les eaux de pluies ont provoqué le débordement de la rivière Kalamu, frontière naturelle entre la RDC et l’Angola. Des maisons ont été emporté par les eaux de pluies, causant d’énormes dégâts. « Dès mardi, les services de la croix rouge et le bureau local de la protection civile ont été déployés dans les huit quartiers victimes de ce drame pour des opérations de secours et la recherche de corps » a indiqué jeudi matin Jacques Mbadu Sita, gouverneur de la province du Kongo Central qui confirme le bilan de 50 morts. L’autorité provinciale du Kongo Central parle d’une trentaine de corps mis en terre le mercredi. « 31 corps ont déjà été enterré et nous attendons l’arrivée d’autres dépouilles pour leur inhumation. » Jacques Mbadu Sita craint que le bilan de cette catastrophe naturelle hausse estimant que les personnes déclarées portées disparues soient retrouvées mortes.
Joint au téléphone, Marie-José Nsuami Bolingi, maire de la ville de Boma parle de la mise en place d’un comité de crise instauré depuis mercredi pour la gestion des victimes de cette catastrophe naturelle. « Nous avons été face à une première catastrophe de ce genre dans la région depuis plus de cinq ans. Face à un déficit de la prise en charge de sinistrés, nous avons mis en place depuis ce mercredi une équipe qui sera chargée de s’occuper de victimes de ce drame » a-t-lle rassuré.
Avec l’agence de presse dpa 
- Advertisement -
- Publlicité-

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...