mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

« Notre classe politique est d’une médiocrité grave », affirme exacerbé un prêtre de la CENCO!

- Publicité-

La déclaration d’un responsable cité par l’Agence France Presse laisse entrevoir le regard que portent les prêtres catholiques sur la classe politique congolaise, alors que les négociations qui durent depuis le 08 décembre n’ont pas pu être sanctionnées d’une signature d’accords comme prévu le samedi dernier.

« Dans la nuit de samedi à dimanche, au moment où les négociations piétinaient, un responsable participant à la Cenco a confié à l’AFP, dépité :  Notre classe politique est d’une médiocrité grave. Ils (les hommes politiques) ont remis en cause tout ce que nous avions convenu la veille« , relate l’Agence France Presse.

En effet, ces discussions censées durer pas plus de trois jours se sont enlisées, alors que les différents états-major ont campé sur leurs positions.

Il en ressort néanmoins un accord qui prévoit la tenue de l’élection présidentielle en décembre 2017. La majorité présidentielle serait prête à céder sur ce point, acceptant de faire une croix sur la date d’avril 2018 convenue lors du Dialogue de la Cité de l’Union Africaine (UA), boycotté par le Rassemblement en octobre dernier.

Par ailleurs, le président Joseph Kabila serait disposé à ne pas réviser la Constitution pour briguer un troisième mandat, ce qu’il devra toutefois dire clairement pour respecter cet accord, amorcer la décrispation politique et rassurer la population.

La transition, quant à elle, durerait 12 ou 14 mois, elle pourra être dirigée par le président Joseph Kabila, avec un gouvernement de large union, composé de « part égale » entre les signataires des accords de la Cité de l’UA, la Majorité Présidentielle, le Rassemblement et le Front pour le Respect de la Constitution, dirigée par le MLC.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) sera recomposée.  Un comité de suivi de la transition sera constitué pour veiller « à la bonne marche de la transition et de l’organisation de l’élection présidentielle« . Ce nouvel organe aura la responsabilité de garantir le respect de l’accord. Reste à déterminer sa composition et sa direction, revendiquée par l’opposition, ainsi que la présence en son sein ou non de membres de la Cenco ou de représentants de la communauté internationale. Étienne Tshisekedi serait lui-meme préscenti pour le diriger.

Toutefois, un reste néanmoins un blocage majeur qui aurait conduit au report de la signature officielle de l’accord prévue pour ce samedi à 11h. Il s’agit la désignation d’un premier ministre « réellement » de l’opposition, dont le Rassemblement et le MLC en exigent un gouvernement d’union nationale plus inclusif. Pour le moment, majorité et opposition restent inflexibles sur ce point.

- Advertisement -
- Advertisement -

23 Commentaires

  1. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE IMPRÉVISIBLE, COURT ET EFFICACE. L’HEURE EST GRAVE. LE KONGO EST TOUJOURS OCCUPE PAR LE TUTSI POWER. LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN aspire indéfiniment à une Révolution ADN Kongolais en allant des défaites en défaites jusqu’à la VICTOIRE FINALE dixit Mao Tse Tung… Tous les faux politiciens Kongolais et infiltrés experts en manœuvres politiques dilatoires prennent tous les Véritables Kongolais de souche purs sang pour des éternels petits cons mais plus encore pour leur marchepied pour accéder à la mangeoire dressée par l’Occupant Tutsi Power afin d’assouvir leurs besoins égoïstes pour leurs intérêts personnels pour balkaniser notre beau pays.

    D’ici le 19 Décembre 2016, surtout après cette fameuse date, que tous les véritables Kongolais de souche purs sang soient fiers front levé et tête haute, endurants, attentifs, vigilants, lucides, déterminés, intransigeants, nationalistes, patriotes, unitaristes, refondateurs du Kongo martyrisé, nous avions déjà vu des vertes et des pas mûres comme coups bas et mauvais fruits produits par la classe politique Kongolaise pouurrie, crasseuse, aphone, traîtresse de la Nation Kongo, médiocre, corrompue, cynique et inconsciente congénitale. L’HEURE DE LA LIBÉRATION TOTALE DU KONGO SOUS-OCCUPATION DU TUTSI POWER A SONNÉ.

    SEUL LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE EST L’UNIQUE ALLIE DE LA RÉSISTANCE KONGOLAISE AVEC UN LEADERSHIP COLLECTIF POUR LIBÉRER NOTRE PAYS QUI PLOIE SOUS LE JOUG PESANT ETRANGER. DEPUIS 1961 (Assassinat de Patrice-Émery Lumumba) et à partir de 1968 (Assassinat de Pierre Mulele) TOUS LES FAUX POLITICIENS SANS EXCEPTION CORROMPUS JUSQU’A LA MOELLE ÉPINIÈRE EXPERTS EN MANŒUVRES POLITIQUES DILATOIRES QUI NE PEUVENT LIBÉRER LE KONGO ONT ROULE SANS VERGOGNE LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE A CHAQUE MOMENT IMPORTANTISSIME DU TOURNANT CAPITAL DE L’HISTOIRE DE LA NATION KONGO.

    VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE IMPRÉVISIBLE, COURT ET EFFICACE. VIVE LA REVOLUTION. INGETA

    • SI VOUS VOULEZ ETRE SOUTENU PAR L’OCCIDENT ET AUTRES FORCES PRO DEMOCRATIQUE AFRICAINES, EVITEZ DE VISER DES TRIBUTS, DES ETHNIES, CAR ON VOUS ACCUSERA TRES VITE DE FAIRE LE LITS DES GENOCIDAIRES, LE FOND DE COMMERCE BIEN CONNU DE KAGAME.

  2. Au Congo tout est à rebâtir

    Oui, ce n’est pas un problème d’un gouvernement aujourd’hui qui pose problème, c’est l’illégitimité du pouvoir. Un problème des idéologies entre la MP et Opposition objective, pour faire respecter la constitution. les Hommes peuvent basculer là où l’argent arrive vite,mais l’idéologie reste ,on part s’adapter à l’idéologie de l’autre camp. A titre d’ex. Thomas Luhaka, hier Opposant du MLC, il est parti avec la même dénomination en l’adaptant à la MP; il ajoute L donc MLC-L, qui est pour le moment Parti de la MP mais jamais il est parti avec l’idéologie du vrai MLC . Aujourd’hui , C’est trop visible, ils deviennent nombreux ce genre d’Acteurs politiques congolais.
    Tout les opposants ou Parti de l’opposition d’hier qui sont dans le gouvernement Badibanga, et lui-même Badibanga ne sont plus en vrai dire de l’Opposition. Ils doivent être honnêtes, sincères et avoir le courage de ne plus dire qu’ils sont de l’opposition.
    La conduite à tenir devrait plutôt être, laisser la MP avec son gouvernement et le faire atterrir de force en une date la plus proche ; et non aller se mêler dans une affaire dont on ignore l’issu. On ne peut jamais prendre place à bord d’un véhicule qui roule avec une panne du système de freinage si on connait réellement son identité idéologique. Bref La RDC, tout est à rebâtir

    Ce n’est pas sur cette année de transition que l’espoir de congolais doit se reposer, non mais plutôt cet espoir doit être sur le redécollage du Congo après les élections. Que les congolais ne négligent pas et surtout pas oublier cette vraie face présentée en cette période par l’ensemble des politiciens car aux élections futures le peuple doit se référer au comportement de chacun des politiciens pour enfin sanctionner. Donc le problème c’est que les élections doivent être organisées, mais tout en comptant sur l’appui de la communauté internationale. Pour ce faire, il faut un gouvernement avec un premier ministre apprécié et accepté par cette communauté internationale. Avec Badibanga qui a déjà des antécédents avec le rassemblement ? C’est pour cette raison peut être qu’il a été désigné par les autres connaissant qu’il était facile de basculer … peut être que par la forme , il est opposant mais au fond il ne l’est plus . Théoriquement, Étienne Tshisekedi est le leader de l’opposition partant des élections de 2011.

    Si ce 2è accord n’est pas signé, nous avons appris que la CENCO a un plan B. aussi Voici peut être le plan C :
    Ah!!! La RD Congo avec cette formule de multicultures et étrangers n’a pas de chance. Peut être qu’on doit penser à revenir à la formule de nos anciens Royaumes et Empires trouvés par les Belges tout en les rendant des Républiques pour que la conscience des uns et des autres soit retrouvée. En ce moment là :
    1 Les Mende,les Tshisekedi, les Badibanga,les Steve Mbikayi, les Boshab,les sheokitundu,les Raymond Tshibanda, les Roger Lumbala, les Ngoy kasandji,les Martin Ngenda,les Mwamba , les Joseph Olenghankoy ,les Athys Kabongo, les Martine Bukasa, les Clément Kanku, les Pierre Kangudia et les autres peuvent se retrouver dans leur République avec leur propre culture.
    2. Les J. Kabila, les Kamerhe, les Ruberwa, les Matata, les Bahati,les Thomas Luhaka , les Alexis Thambwe Mwamba ,les Antipas Mbusa Nyamwisi, les Paluku,les Michael Mandeko, les Bokele Joy , les Pascal Ruhigwa ,les Edgard Mateso, les Simon Kazungu,les Ramazani Shadari,les Amy Ambatobe, les Justin Bitakwira, les Joseph Kokonyangi,les Eugène Serufuli , les Aimé Mboji Sangara, les Paluku Kisaka, les Marie-Ange Mushobekwa Likulia et les autres peuvent aussi se retrouver dans leur République de KIVU avec la même culture

    3. les Kizenga, les Minaku, les Muzito, les Kamitatu ,les Kimbuta, les Leonard Mutangu, les Lambert Matuku, les Guy Mikulu et les autres peuvent bien former leur République avec leur culture.

    4. Les Kengo, les bamanisa,les Osumaka,les Crispin Atama Tabe,les Jean Ilongo Tokole, les C. Nangaa, les Faustin Tohengao les Lokundo, les Gaston Musemena et les autres peuvent faire de même.

    5. Les Yeriodia, les Mukoko, les Mbatshi, les kiakuama,les Luzolo Bambi, les Masiala Solo, les Muanda Semi, les Puela, les Vuemba , les Jacques Mbadu, les Miezi, les Pierre Matusila, les Kisombe , les Mbuinga, les Deo Nkusu, les Justine Kasa Vubu, les Eugene Diomi Ndongala et les autres peuvent également faire une République KONGO avec leur propre culture.

    6. Les Kyungu , les Katumbi , les Muyej,les Henri Mova Sakanyi,les Kazembe Musonda,les Katebe Katoto ,les Bernard Kaumba, les Henri Yav Mulang, les Marie-Louise Mwange
    , André Moke, les Martin Kabwelulu, les Aimé Ngoyi Mukena, les Marcel Ilunga,les Félix Kabange Numbi, les Wivine Mumba Matipa, les Jean Claude Muyambo et les autres peuvent avoir droit à leur République de KATANGA avec leur culture mal grès c’est presque perturbé, ils peuvent bien la reconstruire.

    7.Le Makila, le Engoulu , le Boende, les Apollinaire Ndanga,les Endundu, les Michel Bongongo,
    les Willy Bakonga , les Bamboka Lobendi,les Jean-Lucien Busa, les Michel Bongongo, les Bamboka , les Patrick Mayombe et les autres, une même culture peuvent faire sans doute de leur coin une République

    Faire ceci, n’est pas un péché, ni un tribalisme, moins encore une division ou désunion mais, c’est une ORGANISATION (l’unité régionale dans la diversité) pour un amour vrai qui donnera un bon signe de Justice car là oû il y a justice, les fruits, c’est la paix.

  3. Nos politiciens ne sont pas honnetes et sinceres , n’a-t-on pas entendu que le Rsassop et allies ne sont pas au dialogue pour les postes ? Je pense que plateforme jouerait un role appreciable dans la structure mise en place pour le suivi des accords . Ce poste de primature qu’ils reclament semble etre une tres nouvelle exigence car ils ne l’ont jamais envie a en croire leur propre declaration d’avant negociation. Pourquoi alors ce revirement ?

    • Cher compatriote,
      Il ne faut pas être naïf. Si.. l objectif est d organiser les elections alors il faut contrôler le rouage du povoir notamment les attributions partagées avec le president de la republique. Donc la primature est crutial pour l oppostion sinon ils seront roulés dans la farine. Ce n est pas une question de poste mais de responsabilité. Arrêtons de tout critiquer et voyons les actes louables de nos concitoyens pendant que d autes collaborent.

      • Là il ne s’agit plus du respect de la constitution? Et qui vous dit qu’il leur faut la primature pour qu’ils se sentent plus à l’aise? Les autres sont ils obligés de croire en leur bonne foi?

  4. le prêtre a raison de qualifier notre classe politique d’une médiocrité très grave. Autre fois, c’est Abdoulaye Wade ; le sénégalais qui l’avait souligné.

    • Non je crois pas qu’il ait raison de dire cela car le vrai problème est connu et ce n’est pas la classe politique c’est une et une seule personne qui triche, corrompt, tue et refuse de respecter la constitution pourquoi ce prêtre ne dit pas clairement que Kabila est médiocre Il généralise ? Dans ce dialogue il y a 2 parties ceux qui défendent Kabila et n’acceptent que ce que Kabila leur a dit d’accepter et ceux qui veulent que la constitution soit respectée ou ne veulent plus voir Kabila manipuler tout un peuple alors dites moi où est la médiocrité ?

      • Le monde entier sait déjà que les rd-congolais sont parleurs pour ne rien dire.
        Qui ont libéré la RDC au côté de Mzee L. D. Kabila?
        Où était le Bantou Power RD-Congolais de souche pendant le règne de Mobutu?
        Qui a mis J. Kabila au pouvoir?
        Qui a tué Mzee L. D. Kabila?
        Qui vient de corrompre les députés belges pour faire passer ses opinions à l’Assemblée nationale en Belgique ?
        Qui développent et entretiennent des pensées ethno-fascistes au sein sur toute l’étendue de la RDC depuis 1998?
        N’est-ce pas que les organisateurs cléricaux de la Cenco sont aussi parties prenantes et indissociables de tous les constituants nourriciers de l’actuelle médiocrité de la classe politique Rd-congolaise ?

  5. Rien ne sortira de bon des assises actuelles.Il faut reconnaître que le diable est très fort. La mouvance est dirigée par les étrangers.Les quelques congolais qui s’y trouvent ne voient que leurs intérêts : ils sont aveuglés.
    La meilleure solution viendra du peuple et il faut faire vite.
    En effet ,les représentés de la majorité sont indécis,voilà pourquoi ils changent chaque fois d’avis parce que la décision vient toujours d’ailleurs.
    Aujourd’hui,c’est question de vie ou de mort. Soit ils bloquent les assises,soit ils provoquent une situation qui sera fatale à la République. Et ce projet est en marche.Ces moments de posent accordés naïvement par nos pères Evêques,qui ne comprennent pas grand chose de la politique;et pensent que il y a juste un pas entre le politique et le chrétien de dimanche à l’église. L’homme politique est plus complexe .
    PEUPLE,RÉVEILLE -TOI. Tout le monde te regarde. Ton courage ,ta détermination, l’amour de ta patrie te sauveront.

  6. Rien de nouveau comme déclaration. La classe politique ne se mobilise pas pour Beni, pas de gâteau. Même le rassemblement se bat aujourd’hui pour les postes contre le maintien de kabila. Ils auraient pu rester dans le haut conseil pour dénoncer du dédans le dérapage, mais ils veulent entrer dans la farine périmée. Quels politiciens? Même les ambassadeurs ont la même déclaration. Il faut refondre ceci ou cela pour que je m’y mette.

  7. Si le principe lequel le premier minister devant former le gouvernement d’union nationale fifty fifty,cad partage egal et equitable du pouvoir,est issu de l’opposition Kabila et ses pattins devraient s’interdir a fourer leur nez dans une famille politique qui n’est pas la leur et laisser l’opposition plurielle designer librement son candidat a ce poste dans toute independence qui a celle -ci l’opposition de s’organiser et de souder comme un seul homme pour choisir pamis les competences et non les moindres en son sein un premier minister robot devant faire face a un kabila imperturbable dans ses elans dictatoriaux tout en oubliant pas que la vraie opposition aujourd’hui au pouvoir de kabila c’est l’eglise catholique et la diaspora congolaise dans son ensemble.

  8. Nos politiciens ne sont pas médiocres. On ne doit pas leur demander de devenir moralistes. Ils ne sont pas prêtres! De grandes avancées sont enregistrées dans ces négociations directes. Il y a de l’espoir!

  9. Toutes les manoeuvres dilatoires consistant à maintenir Joseph Kabila en qualité de Président de la république du Congo sont illégales.
    Joseph Kabila s’est emparé du pouvoir par un coup d’Etat organisé par le groupe de Sakombi inongo après l’assassinat du putschiste Laurent Désiré Kabila le 16 janvier 2001.
    Cette conquête du pouvoir par Joseph Kabila a un caractère inconstitutionnel dans un état républicain.
    Joseph Kabila a démontré durant les 15 ans de prise de pouvoir par la force son incompétence notoire dans l’exercice de ses fonctions en tant que garant des institutions.
    Son incapacité d’assurer le fonctionnement normal des pouvoirs publics et la continuité de l’état saute aux yeux do monde entier.
    Le despote tortionnaire Kabila pour s’enrichir, à créer une situation de disette sans précédent qui n’a pas existé au pays depuis l’époque du Congo indépendant du rois Léopold II reconnu à l’heure actuelle comme un grand criminel jusqu’à la période coloniale appelé Congo Belge.
    Il est donc normal au nom du peuple Congolais à qui appartient seul la souveraineté de la nation de déclarer la déchéance de M. Joseph Kabila de sa fonction du chef de l’état de la république démocratique du Congo enfin d’arrêter l’extermination par la famine qu’il provoque au sein de la population Congolaise.

  10. Bonjour mes chers compatriote,
    je ne saurais vous le confirmer avec toute exactitudes que notre classe politique est d’une médiocrité très grave, et pourquoi? il fallait pour moi passer un micro trottoirs pour statuait en accord avec l’ensemble du peuple congolais pour mieux conclure au lieu et place de condamner ces prélat qui a eu le courage de le déclarer haut et fort sur vos micro .; Mes chers compatriote, nos politiciens doivent vivre une vie politiciennes qu’une vie ressemblant aux artistes avec leurs paroles de
    voyou : yango ye alingi alakisa nini ? voila un peut l’une des phrase qui tue nos politiciens, à suivre svp…….

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...