jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 6:31 6 h 31 min

l'info en continu

Kengo dément vouloir faire un discours pour prendre le pouvoir demain

- Publicité-

« Léon Kengo se prépare à prendre le pouvoir demain. Un discours est en train d’etre redigé en cet instant par ses proches. Il veut s’auto-proclamer Président de la République intérimaire« , tel est le message qui fait le tourne de réseaux sociaux en RDC dès midi ce 19 décembre, alors que la situation dans le pays demeure calme mais tendue.

Joint au téléphone par Politico.cd,  Michel Bongongo, bras droit de Léon Kengo wa Dongo et coordonnateur de l’Opposition républicaine dément catégoriquement cette information. « Je ne suis pas du tout au courant d’une telle déclaration« , a-t-il dit.

- Publicité-

En République démocratique du Congo, le mandat du président Joseph Kabila expire aujourd’hui sans pourtant qu’un successeur soit élu. L’opposition congolaise, dont fait partie M. Kengo, demande le départ du président Kabila. La Constitution congolaise prévoit que le président du Sénat devient Président intérimaire en cas « d’empêchement » du Président en exercice.

« Je suis pourtant son bras droit et l’homme bien positionné pour une telle initiative, mais j’en ai jamais entendu parler et je peux vous dire que c’est totalement faux et inimaginable« , a toutefois insisté M. Bongongo.

- Publicité -

6 Commentaires

  1. Je pense que cette initiative peut s’averer salutaire pour le peuple. Kengo pourrait essuyer les affres de la colère de Kabila mais il créerait, dans cette hypothèse, un desequilibre dans le chef de la majorité. Sans savoir d’où provient cette rumeur mais je la soutiens et, je la considère comme salvatrice. Bon gré mal gré, les tenors du camp de la patrie seront obligés de le soutenir etant donné qu’elle sera une solution plus proche de la légalité constitutionnelle qu’un regime special de la transition. Tshisekedi et sa versatilité serait prit de cours, la cour constititionnelle n’aura pas assez d’argument pour traiter l’inconstitutionnalite de cette demarche. Ce serait un coup d’etat constitutionnellement acceptée.
    Analyste independant attaché aux valeurs du centrisme

    • Certains peuple pensent ces anciens acteurs politiques peuvent faire quelques choses de bon au peuple congolais ? J’avoue qu’ils sont tous manipulés et corrompues…. Kengo est l’enfant chéri de belge et à tjrs travailler auprès des chefs d’états congolais pour défendre les intérêts Belge ! Fongola miso Mona musika.

  2. Pire démagogie de discour,un Sénateur qui est sous une Illégitimité et fonctionne ds l’Illégalité comt voudra-t-il briguer ce poste pourtant se disant suivre les regles de la Constitution?Pourtant ce meme Kabila decrier est mainant le Legal et le Légitime Senateur à vie aujrd’h que ce Kengo selon la meme Constitution don’t vs parlez.Merci!

  3. Cher Kengo, nous attendons le discours de prise de pouvoir en cette date du 20 dec 2016. Ne pas le faire c’est anti constitutionnel. Il n’y a que toi qui pourras sauvé la republiqueet si tu ne le fais pas l’histoire t’interpellera. Tu es juriste et tu sais dire le droit, c’est le moment de lire et appliquer la constitution.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :