samedi, octobre 3, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 3 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 3 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 3 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 3 October 2020 à 19:08 19 h 08 min

Dialogue de la CENCO: toujours aucun dénouement samedi à midi, ce qui bloque!

- Publicité-

Dans sa plénière tenue vendredi dans la soirée, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) se voulait optimiste, après avoir rencontré le président Joseph Kabila et l’opposant Etienne Tshisekedi. Les discussions qui étaient jusqu’alors pouvaient ainsi été débloquées ce samedi, laissait-elle entendre.

Des sources concordantes, nous sommes bien loin d’un dénouement, ce samedi à Kinshasa. Les discussions se poursuivent néanmoins, mais sans avancées significatives.

« C’est la plénière pour la suite des rapports des commissions. Dans la commission « Institutions et Gouvernance », il n’y a accord sur rien. À priori, un échec« , a déclaré Félix Tshisekedi, fils du leader du l’UDPS et cadre du Rassemblement .

Concrètement, le Pouvoir et l’opposition ont trouvé un compromis dans le dossier des prisonniers politiques hier. Une demande de libération ou d’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre de 254 personnes mais avec une liste de sept personnalités prioritaires  a été approuvée.

« Il y a 254 personnes qui ont besoin que l’on s’occupe d’elles. On a créé une commission de magistrats qui vont se prononcer là-dessus, nous ne pouvons remplacer les magistrats », détaille Lambert Mende,  Porte-parole du gouvernent et représentant de la majorité présidentielle aux discussions.

Parmi ces personnes, Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle, mais aussi Jean-Claude Muyambo, le président du parti d’opposition Scode, en prison depuis janvier 2015, ou encore Floribert Anzuluni, membre du mouvement citoyen Filimbi.

A présent, les discussions bloquent au sujet de la gestion du pays après le 19 décembre et la date des élections.

Par ailleurs, les évêques doivent prendre l’avion ce samedi en direction du Vatican où ils sont attendus par le Pape François pour la cérémonie annuelle de la nativité. Ces derniers ne pourront regagner le pays que le 20 décembre.

- Advertisement -
- Advertisement -

7 Commentaires

  1. cenco, cenco, cenco,

    faites attention avec les dates …le peuple n’attend plus rien de ce dialogue. Tshisekedi, le pongi ya ba bébé c’est fini….attention à ton discours ! Il ne faut plus faire confiance à kabila cet individu en fin de mandat qui joue la montre.
    Nous allons nous prendre en charge !
    19 décembre 2016 à 23h59 bye bye kabila
    yebela yebela yebela

  2. PAS D’ADRESSE DANS LA NATIONS NECESSAIRE POUR TSHISEKEDI CAR NOUS SAVONS CE QU’IL FAUT LE 19
    CARTE ROUGE
    MARCHE BYE BYE PAPA
    Tout est pacifique et significatif
    LA CENCO A FAIT SON TRAVAIL ET TOUT DEPEND DE LA VOLONTÉ DE KABILA.
    LEVE TOI PEUPLE ET SAUVÉ TON PAYS

  3. Le Carton rouge est englouti dans le partage des postes. Hélas! La CENCO a promis à Kabila le glissement avec le rassemblement si ce dernier lui donner la CENI, qu’elle a toujours demandé et raté. Il ya rien pour rien. Vous pensez que ces soutanes font de vas et viens pour le peuple? Vraiment, il faut renouveler cette classe politique. Aucun projet de relance de l’économie du pays ne filtre dans les reclamations des soit disant opposants.
    Le seul projet de société est le départ de Kabila: ôtes toi de là que je m’y mette. Pour faire quoi avec quoi!
    La Cenco veut faire signer un accord tout en sachant que cela ne s’exécutera pas:
    – Élection en septembre: En 115 jours. Quand on a déjà sillonné ce pays, on voit que ces gens de rassemblement ne parlent pas des élections ça doit être autre chose. Faire plaisir à qui? Ou bien se plaindre encore comme en 2011? Terminer en catastrophe, plaire à Moïse qui pousse. Former plus 300.000 agents, commander plus 50.000.000 de bulletins, les acheminer et le dispatcher et ensuite les rassembler. Nous voulons un président bien élu et une élection claire et professionnelle. On conteste et on vérifie à tout moment.
    – Financement des élections: le rêve est permis mais le pays est à bout de souffle. La planche à billet à commencer. Où allez vous trouver l’argent? Mines, Régies financières, télécom, hydro On connait les statistiques. Il y a pas que les élections.
    Je pense q’un plan de sorti de crise écomique plus laborieux aurait du être monté avant de commencer à vouloir partager avec Kabila ce temps finissant. Mais avec quelle tête pensante: Olengakoy, fayulu, valentin, kamitatu (plusieurs fois ministre de plans mais rien). Vraiment il faut une révolution.

    • Les évêques devraient mettre la priorité a ce dossier et non le gérer avec des intermittences:tantôt ils vont à Mbandaka pour leur fête privée,tantôt ils vont au vatican pour leur audience privée comme si c’était une mince affaire.il y a péril en la demeure!Dommage

  4. Le message de la DSDA est claire. T’appelle sur http://www.dsdardcongo.org puis, suivez sur la barre des messages défilant. Le peuple Congolais, Dieu nous appelle à poser des actes responsables. Goma à été victime de toutes les barbares de depuis 1996 et aujourd’hui, rien que l’approche pacifique, en faisant confiance à la CENCO et à nos leaders politiques. Nous attendons patiemment. Même 10 seconde, un bébé est sauvé. Rien de désespoir avant le 19 décembre à minuit. Paix à toute la nation Congolaise!!!

  5. Chers patriotes nous avons l’indignation de constater le chemin sur lequel Kabila nous a conduit durant son règne. le dialogue, c’est bien. Mais la finalité.????
    Bientôt les Évêques seront à Rome, qu’arriverat-t-il au 20 décembre si aucun accord entre majorité -Rassemblement- MLC alors que l’ancien accord de Kodjo est actuellement sans Valeur? Si Kabila devait être sage, il s’adresserait à la population du moment qu’il a encore le pouvoir des HEURES. Let GCPA, à peur des pillages, des tueries, des destructions des édifices publiques, de la vague des populations qui risque d’être réfugiés, de l’envahissement du territoire pas des étrangers, des vols des biens des populations, des viols etc. Obama a bien fini. Hollande vient d’annoncer sa bonne FIN. Kikwete à bien FINI. Wadd à bien fini. Mais les Grands Lacs ?.. Devant l’histoire, Kabila répondra un jour et nous espérons si que la RDC ne se retirera pas de la CPI qui vient de protéger Kabila pendant 10 ans en détenant JP Bemba.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...