mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 19:31 19 h 31 min

l'info en continu

Le Pouvoir s’apprête à faire face à la rue, alors que le Dialogue piétine

- Publicité-

Les discussions directes sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) piétinent, alors que l’Opposition et le Pouvoir peinent à trouver un compromis.

La Majorité refuse toujours qu’il soit mentionné dans l’accord que le président Kabila ne pourra plus briguer la magistrature, alors que l’opposition l’exige. Les opposants veulent également la libération immédiate des prisonniers politiques et l’arrêt des poursuites judiciaires, jugées politiques, contre entre autres Moïse Katumbi.

- Publicité-

Pendant ce temps, les autorités se préparent visiblement à contrer tout mouvement insurrectionnel en demandant que les réseaux soient coupés, et en déployant en masse la Police et l’armée dans la capitale.

Des situations similaires ont été signalées dans plusieurs endroits de la capitale congolaise, alors que notre reporters ont constaté une scène similaire sur l’avenue Colonel Modjiba, à la hauteur du complexe scolaire Les Lupiots, une route qui mène vers le quartier résidentiel des autorités Ma Campagne.

Scène de fouille hier à Kinsghasa. Photo Politico.cd
Scène de fouille hier à Kinshasa. Photo Politico.cd

« La fouille des véhicules, c’est encore compréhensible. Mais celle des téléphones, je ne comprends rien. Peut être qu’ils cherchent à désactiver les réseaux sociaux sur nos téléphones à défaut de ne pas pouvoir interrompre Internet. Bref, bienvenue au Gondwana« , s’exclame un internaute.

Bien qu’aucune information officielle relative n’a été donnée, tout porte à croire, ces hommes en uniforme sont en quête des vidéos, sons et autres images compromettantes à l’encontre du régime.

A Lubumbashi, au Sud du pays, une forte présence militaire a été observée dans cette ville, la deuxième du pays. La tension monte en République démocratique du Congo alors que les négociations engagées depuis le 08 décembre entre le Pouvoir et l’Opposition pour éviter le chaos au 19 décembre, date à laquelle expire le dernier mandat du président Kabila, semble s’acheminer vers un échec.

- Publicité -

6 Commentaires

  1. J’appelle tous les congolais de ne céder à l’intimidation du régime.
    Nous sommes en face d’une occupation de notre pays.
    Kabila sera arrêté et juger pour l’usurpation d’identité et crime contre l’humanité.

    • commence déjà par mettre un visage et une identité sur ton commentaire avant d demander aux autres de d défier les forces de l’ordre.

    • Depuis quand un pays, un Etat (Constitution) négocierait-il avec un individu qui a eu un mandat ou qui l’a volé ?
      Comment est-il devenu ce dictateur si le parlement ou le sénat n’ont pas du tout joué leurs rôles ?
      Le 19.12.16 Kabila Kanambe et tous ses rwandais doivent être arrêtés, comme les Mende, Boshap et tous les autres, arrêtés ou partis…
      Il ne faut pas jouer avec le pays ou la constitution…
      Edddy Kassongo

  2. A chaque jour sifu son mal! Kabila doit coute que coute partir. Jeune desouevre ou pas unissons nous pour faire partir ce Dictateur. Une fois rater cette ocasion je vous jure que cette generation n aura pas d’excuse pour les autres a venir. Dans 15 ans tous vous etes temoins, imagines encore 30 ans avec ce meme dictateur.

Comments are closed.

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :