mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

Voici la liste de 7 personnes et le document officiel détaillant les sanctions prises par l’EU 

- Publicité-

L’Union européenne a décidé lundi d’infliger des sanctions individuelles à sept hauts responsables de l’armée, de la police et de l’administration de la République démocratique du Congo accusés de violences, et menacé d’étendre encore cette liste « en cas d’obstruction » du processus électoral.

La décision porte principalement sur les violences ayant fait une cinquantaine de morts les 19 et 20 septembre à Kinshasa. Elle a été prise par les 28 ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles au moment où sont menées en RDC des négociations de la dernière chance en vue d’un accord sur une transition politique, à huit jours de la fin du mandat du président Joseph Kabila.

Les personnes concernées sont:

  1. Ilunga Kampete: commandant de la garde républicaine
  2. Gabriel Amisi Kumba: commandant de la première zone de défense de l’armée congolaise
  3. Ferdinand Ilunga Luyoyo: commandant de l’unité anti-émeute appelée légion nationale d’intervention de la police nationale congolaise)
  4. Célestin Kanyama: commissaire de la police nationale congolaise
  5.  John Numbi Banza: ancien inspecteur général de la police nationale congolaise
  6. Roger Kibelisa: chef du département de la sécurité intérieure de l’agence nationale de renseignements
  7. Delphin Kaimbi (Chef du service du renseignement militaire).

Les détails de ces sanctions sont à, consulter ici.

- Advertisement -
- Advertisement -

19 Commentaires

    • Le président kabila ne vois pas que l’étau se reserre si ils on coincé ses béquilles comment ils va s’en sortir après le pucth qu’il cree, si le 7hommes sont unis il faut qu’il arrête kabila pour se blanchir devant les New ordre world, les européens les pousse à laisser les peuples de revendique leur droit souverain la constitution ce là première fois dans ce pays on parle de la constitution depuis 50 ans

      • Les vieux requins de politiciens congolais qui ont menti le petit kabila de géré le pays style mobutu or ça ce ancien modèle de gouverner un pays comme le Congo bon malheureusement kabila n’a pas vécu série mobutu sinon il voulait très bien comprendre comment géré le Zaïre, si tu veux gérer le Congo très bien tu mange les peuples aussi mange partout tu verra que ya pas complications mais mais à l’heure actuelle les peuples leurs yeux sont ouvertes avec les computer, informatique, vision, ordinateur, sinon si le petit kabila était bien encadré il voudrait bien travailler et pour devenir un héros de l’histoire mondiale qui rassemble le Congo, et qui à fait instauré la démocratie, la constitution, passation de pouvoir avec calme, vraiment vraiment son nom va reste dans le monde ? Mandela,

        • Désolé le petit kabila à eu des mauvais entourage les 7patron des Rwanda Rwanda ? star ce pour cela les patrons du monde ? l’on sanctionner désolé même kabila si il reste au pouvoir il peut pas gouverner monde ? entier contre toi comme s’arrive au président gbabo de la côte d’ivoire, kabila ce mieux de changer les systèmes il ne pas trop tards

        • Pourquoi vous ne pouvez jamais pensez au regne céleste où Jésus seul deviendra le roi?Nous devons tous nous intéressé aux spirituelles plutôt qu’aux choses de ce monde, pcq le monde est dirigé par satan le démon.

      • Au nom de quelle principe du droit internationale permettant a l’UE des sanctionnée les autorités congolaise ? Une folie des ces petits blancs réunit pour chercher a fragiliser les institutions de la république. Prière de lire la charte des nations.

        • Aujourd’hui, existe le principe de la démocratisation aux problèmes internes cad les problèmes internes d’un pays peuvent être traiter sur le plan international lorsque cela entrave la bonne marche de la démocratie. IL faut bien connaître les choses avant d’en parler.

        • Au nom de quel principe du droit interne le gouvernement congolais se permet-il de tirer sur sa propre population reclamant un droit constitutionnel; celui de la convocation du scrutin presidential. dites moi.

    • Si nous désirons être sauvés ce grand jour de la fin de système de chose, il faut s’intéresser à la vie éternel qui ne peut provenir que de la part de Dieu céleste, Jéhovah où Jésus Christ deviendra notre roi.

  1. Bien fait,pouquoi vous laissez mende,tambwe mwaba,les juges de la cours constitutionnel c’est eux qui ont valides le ralonge de kabila,le,ministre de l’interieur provincial du haut katanga kibale,…

  2. En quoi ces soient disant sanctions profitent à nous les citoyens lambda?la vraie sanction pour l’heure actuelle est de faire faire respecter la constitution à tous ces sans dignités!

  3. quelqu’un vient de poster un commentaire à mon nom ATANDELE. je vous demande de ne plus écrire des commentaires sur ce nom.
    vous serez un identifier bientôt avec votre vrai nom si vous continuez à utiliser ce nom

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...