PUBLICITÉ

Des ONG exigent le retour de Moïse Katumbi « avant le 19 décembre” au Dialogue de la CENCO

La coalition de 33 organisations de défense et de la promotion des droits de l’homme exige du gouvernement la cessation des poursuites judiciaires contre l’ex-gouverneur du Katanga, les qualifiant de « procès politique. »

Toutes les procédures irrégulières imposées à Moïse Katumbi ne résultent pas du droit, elles sont politiques”, a déclaré le coordinateur de cette coalition, Georges Kapiamba à la sortie de la deuxième journée des discussions de la CENCO.

- Publicité-

Les organisations non-gouvernementales, qui sont également membres de la Société civile espèrent voir être sanctionnés les acteurs politiques à la base du blocage du processus électoral.  “Il n’est pas normal de priver 80 millions d’habitants de leur droit le plus légitime, nous souhaitons que la communauté internationale se penche sur la question et continuer à faire pression au régime de Kinshasa”, ajoute-t-il.

Me Georges Kapiamba réitère son vœu de voir libre plus d’une dizaine de prisonniers politiques encore détenus au cachot de l’ANR (l’Agence Nationale de renseignements, NDLR) et à la prison centrale de Makala.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU