Les travaux des discussions directes Majorité – Opposition demarrent demain

Les travaux des discussions entre les opposants et le pouvoir en République démocratique du Congo vont débuter demain jeudi 10 décembre, annoncent des sources concordantes.Partager :FacebookX

cenco-1132x670

Etienne Tshisekedi, le leader du Rassemblement, plate-forme regroupant des forces politiques et sociales de l’opposition, a personnellement rencontré les évêques de la CENCO qui vont faciliter des discussions directes entre les opposants et la Majorité au pouvoir.

Des sources proches des évêques catholiques annoncent le début des travaux pour ces discussions dès demain. Hier, la CENCO a demandé à Etienne Tshisekedi de lui communiquer une liste de 15 personnes qui pourront représenter le Rassemblement à ces pourparlers.

Par ailleurs, le parti de Jean-Pierre Bemba, le Mouvement pour la libération du Congo (MLC), qui dirige le Front pour le respect de la Constitution, une autre composante de l’opposition qui n’a pas pris au dialogue, a aussi pris part aux discussions autour des évêques catholiques.

Le camp du dialogue: Alexis Thambwe Mwamba, ministre de la Justice, pour le pouvoir et Vital Kamerhe, représentant l’opposition présente au dialogue; s’est aussi entretenu avec la CENCO hier.

Selon le ministre congolais de la Justice Alexis Thambwe Mwamba, cité par la Voix de l’Amérique, les discussions ne devraient pas dépasser 3 jours.