PUBLICITÉ

Devant le Congrès US, Tom Perriello insiste sur les sanctions individuelles en RDC

La Commission des droits de l’homme du Congrès américain accueille une session spéciale consacrée à la situation de la démocratie et des droits de l’homme en République démocratique du Congo.

Dans son intervention (toujours en cours), l’Envoyé spécial américain dans la Région des Grands Lacs, Tom Perriello a expliqué que la situation en RDC est « tendue », craignant « le pire si rien n’est fait« .

- Publicité-

A cette puissante Commission du Congrès des Etats-Unis, Tom Perriello recommande des sanctions individuelles contre des responsables au pouvoir. Selon lui, c’est « le seul moyen pouvant inciter le gouvernement à respecter les droits de l’homme et éviter la crise qui se profile au 19 décembre« .

Par ailleurs, l’officiel américain demande l’appuie du Congrès américain à la médiation des évêques de la CENCO, même si, dit-il, il y a de la « méfiance entre acteurs politiques congolais. »

La chercheuse Senior de Human Rights Watch, Ida Sawyer et l’activiste congolais Fred Bauma, membre du mouvement de la Lutte pour le Changement (Lucha) vont également intervenir pour parler de la situation en République démocratique du Congo.

Cet événement, qui connaîtra également la participation des plusieurs autres intervenants, à lieu  à Washington, au siège du Congrès américain.

Restez connectés pour la suite.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

2 Commentaires

Comments are closed.

spot_img

EN CONTINU