samedi, octobre 3, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 3 October 2020 à 5:07 5 h 07 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 3 October 2020 à 5:07 5 h 07 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 3 October 2020 à 5:07 5 h 07 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 3 October 2020 à 5:07 5 h 07 min

Cacophonie au Rassemblement au sujet du document remis à la CENCO!

- Publicité-

Vendredi, le site direct.cd a publié une série de documents que le Rassemblement aurait transmis à la médiation des évêques catholiques. Il s’agirait, comme l’annonçait Politico.cd jeudi soir, d’une série de proposition des opposants congolais qui accepteraient finalement de voir le président Joseph Kabila rester au pouvoir sous certaines conditions.

Opposé farouchement au président Kabila qu’il soupçonne de vouloir briguer un troisième mandat à la tête de la République démocratique du Congo, en violation de la constitution, le Rassemblement a donné un ultimatum au Président pour son départ du pouvoir le 19 décembre 2016, refusant de participer au Dialogue convoqué par le Chef de l’Etat congolais et qui s’est soldé par un accord politique avec seulement une petite partie des opposants.

Le président Joseph Kabila a en effet demandé dans la foulée aux évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) de pouvoir faire la médiation auprès du Rassemblement pour trouver une solution consensuelle à cette crise politique qui a fait plusieurs morts durant les manifestations en septembre dernier à Kinshasa.

Dans ce document,  les opposants congolais laissent entendre pour la première fois qu’ils seraient disposé à laisser le président Kabila diriger le pays pendant une période de transition « de très courte durée » et sous certaines conditions (à lire ici)

Samedi soir, un cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social dément la responsabilité d’Etienne Tshikedi sur ces documents, finalement authentiques.

« Nous avons été surpris d’apprendre que le Rassemblement a déposé un document à la CENCO, nous n’avons pas été consulté pour ça« , réagi un cadre de l’UDPS qui a requis l’anonymat.

En effet, le document est signé par les opposants Christopher Lutundula et Bussa Butsumbi, certes des cadres du Rassemblement. Mais il sied de noter qu’Etienne Tshisekedi, le président du Conseil des sages du Rassemblement, organe suprême de direction de cette plateforme, a toujours signé les documents émanant de ce mouvement politique.

Félix Tshisekedi, fils du leader de l’UDPS et cadre de ce parti de l’opposition a enfoncé le clou dans la soirée en affirmant que son parti n’a fait « aucune offre de partage de pouvoir à Kabila. »

- Advertisement -

De son côté, le député Jean-Pierre Lisanga Bonganga, le coordonnateur du Front Populaire contre la révision constitutionnelle et proche allié d’Etienne Tshisekedi ne dément ni ne confirme ce document, accentuant un peu plus le flou qui entour ce dossier.

Joint au téléphone par Politico.cd, le Député Lisanga affirme qu’il y a bel et bien un document déposé auprès de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), mais qu’il « peut ne pas s’agir » du document diffusé par Direct.cd.

Ecoutez Jean-Pierre Lisanga Bonganga

Membre du Groupe de 7, une coalition de sept partis dissidents de la Majorité au puvoir et qui soutient la candidature de Moïse Katumbi à la présidence, le député Christopher Lutundula, qui est l’auteur du document, est resté injoignable aux appels de Politico.cd. Il s’est néanmoins exprimé via son compte Twitter en affirmant qu’il a signé le document « sur demande d’Etienne Tshisekedi lui-même ».

5 Commentaires

  1. Il fallait s’attendre à tout ceci. Le fameux rassemblement a été crée sans que les membres ne se soient connus véritablement. L’aile G7 a pris Tshisekedi comme son blanchisseur et l’aile Tshitshi a accepté de blanchir les Gseptiens moyennant l’argent que ces derniers ont volé et détourné.
    De deux, kaku Tshitshi a l’habitude, la mauvaise, de nier et renier ses actes posés. Il avait nié d’avoir été consulté au préalable par feu Maréchal avant sa nomination comme Premier ministre. C’est l’héritage politique qu’il lègue à son fils qui déclare que son  »
    voilà que ne voulant pas paraitre, il délègue Lutundula pour signer le document.
    Bazaiba a été sage, connaissant mieux tshisekedi.
    Tu es visionnaire et tu conduit l’équipe qui gagne, courage madame EVE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...