“Bye bye Kabila”: la police déployée à Kinshasa, Kimbuta convoque les organisateurs

Lire à la une

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici...

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...
- Publicité-

Un important dispositif policier a été déployé ce matin dans la capitale de la République démocratique du Congo où deux mouvements citoyens ont lancé une campagne pour faire partir le président Joseph Kabila du pouvoir à l’issu de son deuxième et dernier mandat qui expire le 19 décembre prochain.

“Lutte pour le Changement” (Lucha) et FILIMBI (sifflet en français), en association avec plusiers autres organisations pro-démocratie et des partis de l’opposition ont appelé la population à marcher le samedi 26 novembre pour obtenir le départ du pouvoir du président Joseph Kabila, informant le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, dans une lettre du jeudi 24 novembre.

En réponse, le gouverneur Kimbuta convie les organisateurs à l’Hotel de ville pour “déposer les pièces attestant l’existence légale” des mouvements organisateurs.

En vue d’une réaction appropriée à votre requête, je vous invite à approcher mon Cabinet, en vue de déposer les pièces attestant l’existence légale de votre mouvement ainsi que les noms des personnes appelées à l’engager, à toutes fins utiles et, par voie de conséquence, je vous demande de surseoir à l’organisation de cette activité“, a déclaré André Kimbuta dans sa lettre de ce vendredi 25 novembre. 

Le gouvernement provincial a en effet interdit toute manifestation à caractère politique dans la capitale congolaise depuis septembre dernier, à l’issue des manifestations qui ont fait plus de 50 morts à Kinshasa.  L’ONU et plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ont rigoureusement protesté contre cette mesure.

De leur côté, les organisateurs n’ont pas encore réagi à l’invitation du gouverneur Kimbuta.

 

- Publicité -

10 Commentaires

  1. Ce qui sera simple est de partir fin mandate . si non personne ne maitrisera la situation …. Nous comptons à la sagesse de la cours constitutionelle .

    • sois calme toi John.Le president en exercice reste en fonction jusque le jour ou il y aura election.Toute procedure en vue de faire partir le president est une insurection populaire et les responsable seront traduit en justice.

      • J’aime les gens qui rêvent mais un conseil cher ami SICKE LUNKOMO,si tu as ta petite famille au CONGO en tous cas fais le sortirent et surtout si tu es proche du PPRD,il temps de sauver ta belle peau…Conseil d’ami Kongo!!!

  2. André Kimbuta jusqu’à quand votre interdiction des manifestations prendre fin? Vous oubliez que la population va briser cette interdiction bientôt,même les policiers et les militaires n’interviendront pas. Vous utilisez les policiers et les militaires comme vos boucliers mais il y aura un moment ces derniers diront stop, ils seront ranger derrière le peuple congolais.

Comments are closed.

- Publicité-

Les + récents

Sindika Dokolo dénonce une “volonté de nous nuire”

Accusé avec sa femme Isabel Dos Santos par le gouvernement angolais d’avoir fait perdre plus d’un milliard...

Felix Tshisekedi à propos de la “Balkanisation”: “arrêtez de suivre les sorciers qui veulent diviser la RDC”

À propos de la balkanisation, le président de la République Félix Tshisekedi a demandé aux congolais d'arrêter de suivre les sorciers qui...

RDC: Pluie de réactions après la sortie offensive du président Félix Tshisekedi à Londres

Les déclarations du président ont suscité des réactions vives sur la toile que Politico.cd a essayé de sélectionner pour vous. Pour Alphonse...

Luanda Leaks, des graves révélations qui éclaboussent le duo Dokolo-Dos Santos

C'est une incroyable enquête, menée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) qui déballe ici l'activiste congolais et homme d'Affaires...

RDC: Félix Tshisekedi menace les ministres: “ceux qui essayerons d’arrêter mes actions au nom du peuple, quitteront le gouvernement”

Au sujet des ministres qui combattent ses actions au sein du Gouvernement, le président de la République Félix Tshisekedi a promis qu'ils...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join