vendredi, octobre 2, 2020
DRC
10,685
Personnes infectées
Updated on 2 October 2020 à 1:05 1 h 05 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 2 October 2020 à 1:05 1 h 05 min
DRC
10,165
Personnes guéries
Updated on 2 October 2020 à 1:05 1 h 05 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 2 October 2020 à 1:05 1 h 05 min

Les Etats-Unis veulent un « accord plus inclusif » en RDC

- Publicité-

« Les États-Unis reconnaissent que les prochaines semaines seront essentielles pour déterminer si la République démocratique du Congo (RDC) poursuit une voie de principes démocratiques et de compromis ou risque de retourner à la violence et à l’instabilité« , déclare ce communiqué du Départ d’Etat américain.

La situation en République démocratique du Congo demeure en effet tendue, alors qu’Etienne Tshisekedi, le leader de la large coalition des opposants du Rassemblement, a donné le samedi dernier un rendez-vous à la population pour faire partir le président Kabila à l’issu de son mandat, le 19 décembre prochain. Une date que redoutent clairement les Etats-Unis qui sont farouchement opposés à Joseph Kabila, soupçonné de vouloir se maintenir au pouvoir.

Le président congolais, qui a signé un accord avec une partie de l’opposition durant le Dialogue politique qui s’est tenu en octobre dernier, a néanmoins demandé à l’Eglise catholique de pouvoir faire la médiation entre lui et l’opposant Etienne Tshisekedi.

« Nous soulignons notre soutien aux discussions facilitées par la Conférence épiscopale Nationale du Congo (CENCO) entre l’opposition politique et le gouvernement de la RDC afin de parvenir à un consensus vers des élections crédibles et en temps voulu. Le succès de ces discussions, s’appuyant sur et renforçant l’accord du 18 octobre facilité par l’Union africaine, dépendra de la participation de bonne foi, des engagements sérieux et des concessions tangibles de la part de l’opposition politique et du gouvernement de la RDC« , font ainsi savoir les Etats-Unis dans leur communiqué.

Par ailleurs, le gouvernement américain appelle « instamment au gouvernement de la RDC et à l’opposition de travailler avec la CENCO pour répondre aux préoccupations qui subsistent, y compris le calendrier des élections présidentielles de 2017, des garanties que le président Kabila ne cherchera pas à briguer un autre mandat et que la Constitution ne sera pas modifiée pour permettre une indépendance accrue du leadership de la commission électorale nationale (CENI), un gouvernement de transition inclusif et un solide comité de surveillance indépendant.« 

Les Etats-Unis ont également appelé Etienne Tshisekedi à « s’abstenir de rhétorique incendiaire ou des actions incompatibles avec les normes démocratiques« .

- Advertisement -
- Advertisement -

5 Commentaires

    • En attirant l’attention du Président Tshisekedi sur sa rhétorique jugée extra -démocratique pour ne pas dire belliqueuse, et aussi en exhortant le Pouvoir à ne pas rompre la chaine du dialogue, la Communauté internationale ne veut que le bien du peuple congolais.

  1. les USA soutiennent tout: le dialogue selon la résolution 2277, le dialogeue de l’UA, les conclaves de limete et de genval, les discussions de la CENCO( initiées par kabila). Ils soutiennent Kabila, Katumbi, Tshisekedi, pourvu que cela marche dans leurs intérêts et non ceux du peuple congolais.
    les USA veulent réexaminer leur assistance économique ou sécuritaire en RDC en vue d’une éventuelle annulation. Seule l’aide humanitaire serait épargnée. mais à qui est destinée cette aide humanitaire et dans quelle poche atterrit elle? Toujours de la poudre aux yeux des congolais.

  2. Le Congo par ses dirigeants est un gros bébé de la communauté internationale. Nous savons tous que ça ne va pas dans ce pays sauf ceux qui sont à la table des institutions qui ne pensent plus au manger pendant que tous les autres réfléchissent encore sur quoi je vais manger, le faire soigner, scolariser mes enfants. On est face à une classe politique qui ne dit pas son nom. Un grand malheur quand la conscience est corrompue à ce niveau.

  3. Comment un grd Peiple longtemps respecte est tombé si bas ? Il suffit quque les USA appliquent des sanctions aux plus proches de Kanambe et les choses vont bouger. Pourquoi ttes nos institutions sont – elles dirigées par des rwandais aux vues et su de tout le monde sans que personne du PPRD ne s’en émeuve ? Qui est l’instigateur de ce complot ?

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...