Un nouveau scandale impliquant Dan Gertler à la Gécamines?

4
1045
APPROVED *** STRICT APPROVAL NEEDED BEFORE PUBLICATION *** Dan Gertler, Israeli billionaire, speaks during a Bloomberg interview in his office at the Israel Diamond Center in Tel Aviv, Israel, on Tuesday, June 12, 2012. Since he first arrived in wartime Congo in 1997 at only 23 years old, Gertler has amassed an empire worth almost $4 billion dollars, according to Bloomberg calculations using publicly available documents. Photographer: Simon Dawson/Bloomberg*** Local Caption *** Dan Gertler

Selon Global Witness, cet accord prive l’Etat congolais de recettes pouvant aller jusqu’à 880 millions de dollars sur plusieurs années, « plus que les dépenses publiques annuelles du Congo dans le domaine de la santé« , fait savoir l’ONG britanique. Une affirmation que conteste toutefois Fleurette Group, la société de Dan Gertler.

Signé en janvier 2015, renseigne AFP, cet accord de transfert porte sur des redevances liées à la production de la mine de cuivre de Kamoto dans le sud-est de la RDC.  Il a été confirmé par les deux partenaires de Gécamines dans KCC, l’entreprise chargée de l’exploitation de cette mine parmi les plus grandes du pays : le groupe suisse Glencore, et Fleurette Group, holding de M. Gertler.

Spécialisée dans la dénonciation des conflits de corruption liés aux ressources naturelles dans les pays en développement, Global Witness juge « troublant » que Gécamines ait « abandonné des flux de trésorerie potentiellement importants qui devraient être affectés à la construction de l’avenir du Congo« .

« Pire encore, ajoute l’ONG, elle en a fait bénéficier une compagnie inconnue et anonyme appartenant à un individu au passé lié à de nombreux contrats suspects ».

M. Gertler est soupçonné, comme beaucoup d’autres personnes, d’avoir acquis dans des conditions opaques des concessions minières en RDC, l’un des pays les moins développés de la planète en dépit, ou à cause, de ses immenses ressources naturelles.

Avec AFP

4 Commentaires

  1. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. Rien de nouveau sous le soleil, si quelques dictateurs plus puissants que l’Imposteur Cheval de Troie du Rwanda au Kongo Kanambe alias Joseph Kabila soi-disant Président de la RDC (République Démocrature du Congo) tel que Cyrus Le Grand, Pharaon, Alexandre le Grand, Jules César, Louis XVI, Napoléon Bonaparte, Adolf Hitler, Francisco Franco, Benito Mussolini, Mohammad Reza Pahlavi aka Shah d’Iran, Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Zabanga, Jean-Bendel Bokassa, Idi Amin Dada, Gnassingbé Eyadema, Ben Ali, Mouammar Kadhafi, Nicolae Ceaușescu, Augusto Pinochet, Manuel Noriega, Saddam Hussein, Hosni Moubarak ont défié leurs peuples souverains primaires respectifs au péril de leurs vies pour continuer impunément leur dictature sans pour autant gagner le défi lancé au Véritable Dieu Nzambe Tata Créateur des cieux et de la Terre (Ecclésiaste 1 : 8-10 “Toutes choses sont en travail au delà de ce qu’on peut dire; l’œil ne se rassasie pas de voir, et l’oreille ne se lasse pas d’entendre. Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. S’il est une chose dont on dise : Vois ceci, c’est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés”)…

    Seul Le Peuple Kongo Souverain Primaire est défié par cet individu venu du Tigré de la race Tutsi sur la terre de nos aïeux (Kimpa Vita, Kimbangu, Lumumba, Mulele, Cardinal Malula, Sœur Anuarite…), les faux politiciens Kongolais corrompus jusqu’à la moelle épinière aiment ce genre des manœuvres politiques dilatoires, s’ils existent c’est grâce à ce genre des coups bas faits à leur peuple mais cette fois-ci le mûrissement, la maturité, la lucidité du Peuple Kongo ne permettront plus à la classe politique experte en trahison moyennant des postes ministériels juteux d’émerger… VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. VIVE LA REVOLUTION. INGETA

Comments are closed.