mardi, octobre 6, 2020
DRC
10,778
Personnes infectées
Updated on 6 October 2020 à 5:12 5 h 12 min
DRC
265
Personnes en soins
Updated on 6 October 2020 à 5:12 5 h 12 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 6 October 2020 à 5:12 5 h 12 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 6 October 2020 à 5:12 5 h 12 min

Dialogue, meeting de l’Opposition: la mise au point de la Monusco

- Publicité-

Le Chef de la Mission Onusienne en RDC dit soutenir les «efforts nobles des évêques catholiques à un plus large consensus visant à apaiser les esprits et permettre l’organisation d’élections paisibles, crédibles et transparentes dans un délai raisonnable, à travers l’accord politique du 18 octobre».

« Je voudrais me féliciter des avancées non négligeables qui ont été réalisées dans la recherche d’un plus large consensus visant à apaiser les esprits et permettre l’organisation d’élections paisibles, crédibles et transparentes dans un délai raisonnable, à travers l’Accord politique du 18 octobre 2016 et les bons offices entrepris par la Conférence Episcopale Nationale du Congo, avec l’aval du Président de la République« , dit-il dans ce communiqué publié le 04 novembre.

Alors que le meeting appelé par Etienne Tshisekedi pour le samedi 05 novembre 2016 à Kinshasa  est au coeur d’une controverse entre les opposants congolais et des organismes de défense des droits de l’homme d’un côté,  et les autorités congolaises de l’autre, Maman Sambo Sidikou a lancé  un appel à «tous les congolais, notamment les organisateurs de ce meeting et leurs militants ainsi qu’aux forces de l’ordre de la ville de Kinshasa censées encadrer cet évènement [à] faire preuve de retenue et de responsabilité

« A la veille du meeting annoncé par le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement demain le 5 novembre 2016, je voudrais lancer un appel à l’adresse de tous les Congolais, notamment les organisateurs de ce meeting et leurs militants, ainsi qu’aux forces de l’ordre de la province de Kinshasa censées encadrer cet évènement, de faire preuve de retenue et de responsabilité.« , déclare le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en RDC.

« Nous prenons entretemps des mesures pour renforcer nos patrouilles demain dans la ville de Kinshasa pour veiller, en soutien aux forces de sécurité congolaises, au respect de la personne humaine et la protection des biens publics et privés« , conclu M. Sambo. 

 

 

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. La monusco doit absolument eviter cette façon d´appuyer Kabila, les congolais sont dans leur droit, et tout doit être vu dans l´angle de la justice et non pas des sentiments, ou de la raison du plus fort, que ça prenne donc fin, pas nécéssaire de créer une situation trop malaisée dans ce Pays, car c´est un Pays utile pour l´humanité. Vous nous faites la guerre?, vous serez perdant, car l´eternel Dieu des armées voit tout, et nous disposera de tout les moyens pour finir avec vous, nous sommes une grande puissance et nous vous vaincrons, si vous vous hazarder, une fois de plus de vous reunir contre nous, pour rien et à tord, changez,changez.

  2. Monsieur chef de la mission onusienne,
    Vous n’êtes juste, le pouvoir en place que vous soutenez et filicitez peut tout se permettre jusqu’à spoliés le droit du peuple congolais , mais c’est le peuple qui doit avoir de la retenue et avoir le sens de responsabilité hallo. Vous n’êtes dans la peau du peuple congolais , et vous ne connaissez pas les pensé de kabila et kagame et vous ignorait certainement pas le plan diabolique de kabila et kagame contre le Congo ,son peuple et ses richesses et devant tout ça il faut avoir de retenu et responsabilités.Puisque vous avez beaucoup de retenue vous pouvez nous en donné. ???

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...