mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

Une délégation de la CPI à Kinshasa pour enquêter sur les 19 et 20 septembre

- Publicité-

Fatou Bensouda qui se dit « profondément préoccupée » depuis plusieurs semaines par la situation critique et les épisodes de violence récents en République démocratique du Congo (« RDC » ) en particulier s’agissant « des événements qui se sont déroulés à Kinshasa en septembre 2016 et de certains actes observés à cette occasion, dont il est allégué qu’ils pourraient constituer des crimes de la compétence de la Cour pénale internationale (la « Cour » ou la « CPI » ). »

Entre 30 et plus de 100 personnes ont été tuées à Kinshasa dans des violences entre forces de l’ordre et manifestants qui exigeaient le départ du président Joseph Kabila au 19 décembre 2016.

Dans un communiqué parvenue à Politico.cd vendredi 23 septembre dernier, la représentante de la Cour Pénale Internationale « CPI » lançait un appel au calme après ses affrontements.

« L’objectif de cette mission que j’ai décidé de déployer sur le terrain est de réitérer l’appel à toutes les parties potentiellement impliquées et à tous les acteurs congolais, quelle que soit leur qualité officielle ou affiliation politique, pour qu’ils fassent preuve de retenue et veillent tout particulièrement à s’assurer qu’eux-mêmes, leurs partisans, sympathisants et agents s’abstiennent, en tout temps et en tout lieu, de tout acte de violence criminelle contre les individus et les biens, et à prendre les mesures nécessaires afin de prévenir la commission d’un tel acte« , affirme M. Bensouda.

« Mon Bureau surveille avec une extrême vigilance la situation sur le terrain en RDC où nous menons des enquêtes depuis 2004. Il est impératif que toute activité et toute action sur le territoire de la RDC, quels que soient son acteur, sa nature et sa forme, se déroule avec retenue et sens de responsabilité ; et que tout comportement de violence contraire au Statut de Rome de la CPI soit évité en tout temps et en tout lieu« , ajoute-elle.

La CPI a déjà dans son actif plusieurs procès contre des dignitaires congolais, en autres les anciens chefs de milice Thomas Lubanga, Germain Katanga et Bosco Ntaganda ou encore l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba qui a été condmané à 18 ans de prison.

« Mon Bureau surveille avec une extrême vigilance la situation sur le terrain en RDC où nous menons des enquêtes depuis 2004. Il est impératif que toute activité et toute action sur le territoire de la RDC, quels que soient son acteur, sa nature et sa forme, se déroule avec retenue et sens de responsabilité ; et que tout comportement de violence contraire au Statut de Rome de la CPI soit évité en tout temps et en tout lieu« , conclut-elle.
- Advertisement -
- Advertisement -

12 Commentaires

  1. La cour de Bensouda est trop politisée et même manipulée. C’est pas juste qu’une cour en perte de vitesse est corrompu. Pour le cas en RDCongo, cette cour devr a se racheter,au lieu d’être une machine au service des hommes au pouvoir.
    On maitrise pas bien le droit sûrement, mais on voit bien comment la cour va aller par deux chemins, à cause de sa position pécuniaire de cupidité. Borel

    • Ce fatou ben saouda que vous prenez comme messie pourquoi elle n’enquête pas en syrie, irak afghanistan c’est au Congo elle veut montrer ses petits muscles, ces genres d’institutions néo colonialistes sont à récusé, regarde -la, elle ressemble même à un homme

  2. Félicitations la CPI. Ne laissez surtout pas tous ces Professeurs laboratoire du pouvoir. Ils nous enseignent des choses à l’Université qu’eux-mêmes ne pratiquent pas. Alors que dans tout cela, il n’y a qu’une chose pour garantir la paix aux plus de70 000 000 de congolais pris en otage par de grands Professeurs d’universités qui sont au service de la médiocrité, que le gouvernement et le président soient honnêtes, même si l’honnêteté ne paie ne pas car on ne meurt que tel qu’on a vécu: disait Kasa Vubu, qu’ils démissionnent pour n’avoir pas pu organiser les élections dans le délai constitutionnel et que le Président du Sénat assure la transition tel que prévu dans la constitution en organisant ces élections dans 120 jours après déclaration par la cour constitutionnelle de vacance. Grands Professeurs congolais au pouvoir, vous êtes très intelligents. Mais pourquoi votre intelligence doit seulement servir la médiocrité? Pensez-vous que c’est cela le moyen propre pour avoir beaucoup d’argent et lutter contre sa pauvreté ? Croyez-vous que la situation honteuse actuelle de la jeune démocratie du pays entretenu par vous certainement, c’est cela le modèle, la référence pour l’avenir du Congo? Ne trouvez-vous pas qu’un procès doit être entamé contre vous?
    A suivre

    • Le Sénat et Le Parlement devaient avoir demissionné y a au moins 5 ans car étaient déjà Fin mandat. Néanmoins ce Jeu d’ATTENDRE le prochain élu mandaté par le peuple avait déjà inféodé cette minable constitution de khamere.
      Si Kabila ne peut rester au pouvoir en vertu de quoi Kenzo viellement hors mandat le prendre it?

    • Les violations massives et systématiques dont font l’objet les congolais(civils, politiques, militaires) sont inacceptables dans un monde contemporain. A ce jour l’on parlerait déjà de plus de dix millions de tués. Je suis d’avis effectivement que les dispositions du statut de Rome sont purement et simplement violées.

  3. Il ya plus d’une decenie que les congolais sont massacrés et environ 13000000 des morts sont déjà orchestrés. La CPI et la communauté internationale ainsi que le gouvernement congolais. Aucune mesure n’est prise pour éradiquer ce fléau et punir les responsables.

  4. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE QUI EST LA LÉGITIME DÉFENSE PAR LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE DONT ÉMANE LE POUVOIR SUPRÊME (Le Pouvoir SUPRÊME émane du Peuple Kongo Souverain Primaire qui le confère à ses représentants respectifs librement par les urnes non le contraire pour qu’ils aient la légitimité et la légalité). ABAT LE DIALOGUE INCLUSIF ENTRE L’OPPOSITION OFFICIELLE ET NON-OFFICIELLE KONGOLAISES (L’UDPS AILE FAMILIALE, LE G7, LE RASSEMBLEMENT DE GENVAL, TOUTES LES PLATEFORMES POLITIQUES…) ET LE GOUVERNEMENT SANGUINAIRE DU TUTSI POWER… ABAT LE GLISSEMENT ET LE TROISIÈME MANDAT. ABAT LA TRANSITION INTERNATIONALE DE 18 MOIS. ABAT LE VIDE JURIDIQUE APRES LE 19 DÉCEMBRE 2016. ABAT LES ELECTIONS SOUS OCCUPATION, SOUS INFILTRATION ÉTRANGÈRE AVEC UN FICHIER ÉLECTORAL CORROMPU SANS LE RECENSEMENT DE LA POPULATION AFIN DE CHASSER ET DÉRACINER TOUT LE SYSTÈME IMPÉRIALISTE ET LEUR PROXY LA NÉBULEUSE TUTSI POWER COMPOSÉS DES COMMANDITAIRES (Les Décideurs de la Communauté Internationale : USA, CHINE, ROYAUME-UNI, CANADA, UNION EUROPÉENNE, O.N.U…), DES SOUS-TRAITANTS (Rwanda, Burundi, Ouganda, Angola et Afrique du Sud) ET DES EXÉCUTANTS (Faux acteurs politiques égoïstes traîtres occultistes larbins corrompus jusqu’à la moelle épinière de la majorité et de l’opposition accompagnateurs du système IMPÉRIALISTE néocolonialiste, experts en manœuvres politiques dilatoires)… LES ÉTRANGERS NE DIRIGERONT PLUS LE KONGO (Deutéronome 17 : 15 « Vous établirez alors sur vous le roi que l’Éternel votre Véritable Dieu aura choisi ; c’est l’un de vos compatriotes que vous prendrez pour régner sur vous ; vous ne pourrez pas choisir un étranger pour roi » ou « Tu mettras sur toi un roi que choisira l’Éternel, ton Véritable Dieu, tu prendras un roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère »). ACTUELLEMENT AU KONGO NOUS AVONS D’UN CÔTÉ LES NATIONALISTES PATRIOTES VÉRITABLES KONGOLAIS ET DE L’AUTRE CÔTE LES OCCUPANTS INFILTRÉS DU TUTSI POWER AVEC LEURS ESCLAVES COLLABOS KONGOLAIS ADEPTES DE LA MANGEOIRE. POINT BARRE… VIVEMENT UN PRÉSIDENT VÉRITABLE KONGOLAIS DE SOUCHE PUR SANG A LA TÈTE DE NOTRE BEAU PAYS… KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA LE CHEVAL DE TROIE DU RWANDA DÉGAGE. MOSES SORIANO ALIAS MOÏSE KATUMBI DÉGAGE. VITAL KAMERHE RWAKANYASIGIZE ALIAS LWA KANYIGINI NKINGI DÉGAGE. LEON LOBITCH KENGO WA DONDO DÉGAGE. AZARIAS RUBERWA DÉGAGE… DEPUIS 1997 LA LIBÉRATION FACTICE DE L’AFDL A DÉJÀ FAIT PLUS DE 12 MILLIONS DES VICTIMES VÉRITABLES KONGOLAIS DE SOUCHE PURS SANG.. (Ézéchiel 21 : 31 « Voici ce que j’annonce, moi, le Seigneur VÉRITABLE DIEU NZAMBE TATA : On t’enlèvera ton turban, on ôtera ta couronne. Les choses vont changer ! Les gens simples seront élevés, et les gens importants seront abaissés »). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. VIVE LA RÉVOLUTION POUR LE CHANGEMENT RADICAL DE MENTALITÉ. LE FANATISME AVEUGLE EST UNE FORME D’ESCLAVAGISME MENTAL. INGETA

    • De mon point de vue il faut avoir honte de mon pays, la honte est le vocable qui convient le mieux pour extérioriser la situation dans laquelle nous nous trouvons. Quand on a honte ou peur de chasser la mouche sur sa plaie, on peut penser que le voisin pourra le faire avec amour? Étant donné que nous avons voulu la situation telle quelle, que la CPI vienne donc enquêter, mais soyons donc conséquents avec nous mêmes. Mais seulement nous retiendrons ainsi que les générations futures que notre pays n’est pas uni, nous aimons trahir nos frères pour nous assurer les faveurs des autres, nous avons livré Bemba et entretenu des lobbies pour le maintenir en prison dans l’idée de nous éterniser au pouvoir et voilà ce qui arrive. Nous pensions qu’en livrant Germain Katanga, Ngudjolo, Thomas Lubanga et j’en passe, nous serions qualifiés de bons élèves, mais ironie du sort.
      CPI, venez faire votre travail comme vous savez le faire ailleurs.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...