mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

Une question orale au Ministre Thambwe Mwamba sur double nationalité des élus

- Publicité-

Dans cette correspondance du jeudi 13 octobre, le député Alonga adresse une question orale au Ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba sur la détention, par des élus congolais, de plus d’une nationalité.

« En vertu des articles 100, 138 de la Constitution de la RDC, 165 et suivants notre Règlement intérieur, je prends ma respectueuse liberté de vous adresser la présente question orale avec débat en vue d’obtenir de vous des réponses au sujet de la détention de double nationale par un certain nombre des congolais, et ce en violation de l’article 10 de la Constitution et les articles 124 et 126 du Codé Pénal Congolais« , explique M. ALonga.

La nationalité congolaise est unique et ne peut être détenue avec une autre, telle que le stipule la loi. En outre, il faut être exclusivement congolais pour briguer la députation nationale.

Cette question de la double nationalité a été remise à table par des cadres de la Majorité Présidentielle en août dernier, accusant l’ancien membre fondateur du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Charles Mwando Nsimba, de détenir la nationalité belge.

De son côté, le député Mwando a affirmé détenir une seule nationale, en l’occurrence, congolaise.

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée Nationale admit toutefois avoir « détenu » la nationalité belge jusqu’en 2007, brandissant son l’acte de renonciation daté du 1er juin 2007 à la presse mardi 16 août, au cours d’une séance de mise au siège du G7 à Kinshasa.

L’Assemblée nationale avait pris un moratoire, sous la présidence de Vital Kamerhe, afin de permettre aux députés qui détiennent la double nationalité de se conformer à la loi.

La procédure des questions écrites ou orales est une technique de contrôle du gouvernement par le Parlement qui donne la possibilité aux membres des deux chambres (Assemblée nationale et Sénat) d’obtenir des éclaircissements sur des points particuliers de la législation, soit de faire préciser un aspect de la politique du Gouvernement. Les questions permettent aux parlementaires d’interroger directement et publiquement les ministres dans leurs domaines de compétence ou le Premier ministre pour des questions de politique générale. Cette interrogation peut être écrite ou orale.

La lettre du député Toussaint Alonga

- Advertisement -

 

along

 

 

2 Commentaires

  1. VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE QUI EST LA LÉGITIME DÉFENSE PAR LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE DONT ÉMANE LE POUVOIR SUPRÊME. ABAT LE DIALOGUE INCLUSIF ENTRE L’OPPOSITION OFFICIELLE ET NON-OFFICIELLE KONGOLAISES (L’UDPS AILE FAMILIALE, LE G7, LE RASSEMBLEMENT DE GENVAL, TOUTES LES PLATEFORMES POLITIQUES…) ET LE GOUVERNEMENT SANGUINAIRE DU TUTSI POWER… ABAT LE GLISSEMENT ET LE TROISIÈME MANDAT. ABAT LA TRANSITION INTERNATIONALE DE 18 MOIS. ABAT LES ELECTIONS SOUS OCCUPATION, SOUS INFILTRATION ÉTRANGÈRE AVEC UN FICHIER ÉLECTORAL CORROMPU SANS LE RECENSEMENT DE LA POPULATION AFIN DE CHASSER ET DÉRACINER TOUT LE SYSTÈME IMPÉRIALISTE ET LEUR PROXY LA NÉBULEUSE TUTSI POWER COMPOSÉS DES COMMANDITAIRES (Les Décideurs de la Communauté Internationale : USA, CHINE, ROYAUME-UNI, CANADA, O.N.U…), DES SOUS-TRAITANTS (Rwanda, Burundi, Ouganda, Angola et Afrique du Sud) ET DES EXÉCUTANTS (Faux acteurs politiques égoïstes traîtres occultistes larbins corrompus jusqu’à la moelle épinière de la majorité et de l’opposition accompagnateurs du système IMPÉRIALISTE néocolonialiste, experts en manœuvres politiques dilatoires)… LES ÉTRANGERS NE DIRIGERONT PLUS LE KONGO (Deutéronome 17 : 15 « Vous établirez alors sur vous le roi que l’Éternel votre Véritable Dieu aura choisi ; c’est l’un de vos compatriotes que vous prendrez pour régner sur vous ; vous ne pourrez pas choisir un étranger pour roi » ou « Tu mettras sur toi un roi que choisira l’Éternel, ton Véritable Dieu, tu prendras un roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère »). ACTUELLEMENT AU KONGO NOUS AVONS D’UN CÔTÉ LES NATIONALISTES PATRIOTES VÉRITABLES KONGOLAIS ET DE L’AUTRE CÔTE LES OCCUPANTS INFILTRÉS DU TUTSI POWER AVEC LEURS ESCLAVES COLLABOS KONGOLAIS ADEPTES DE LA MANGEOIRE. POINT BARRE… VIVEMENT UN PRÉSIDENT VÉRITABLE KONGOLAIS DE SOUCHE PUR SANG A LA TÈTE DE NOTRE BEAU PAYS… KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA LE CHEVAL DE TROIE DU RWANDA DÉGAGE. MOSES SORIANO ALIAS MOÏSE KATUMBI DÉGAGE. VITAL KAMERHE RWAKANYASIGIZE ALIAS LWA KANYIGINI NKINGI DÉGAGE. LEON LOBITCH KENGO WA DONDO DÉGAGE. AZARIAS RUBERWA DÉGAGE… DEPUIS 1997 LA LIBÉRATION FACTICE DE L’AFDL A DÉJÀ FAIT PLUS DE 12 MILLIONS DES VICTIMES VÉRITABLES KONGOLAIS DE SOUCHE PURS SANG.. (Ézéchiel 21 : 31 « Voici ce que j’annonce, moi, le Seigneur VÉRITABLE DIEU NZAMBE TATA : On t’enlèvera ton turban, on ôtera ta couronne. Les choses vont changer ! Les gens simples seront élevés, et les gens importants seront abaissés »). VIVE LE SOULÈVEMENT POPULAIRE. VIVE LA RÉVOLUTION POUR LE CHANGEMENT RADICAL DE MENTALITÉ. LE FANATISME AVEUGLE EST UNE FORME D’ESCLAVAGISME MENTAL. INGETA

  2. Bonne suggestion mais la charité bien ordonné commence par sois-même.
    – Hippolyte Kanambe, alias Joseph Kabila : 4 juin 1971 à Nyarungenge (Kigali) au Rwanda
    – Kamerhéon alias Vital Lwa Kanyiginyi Nkingi : né le 4 mars 1959 : Burundais
    – Léon Lubicz alias Léon Kengo wa Dondo né le 22 mai 1935 d’une mère rwandaise et d’un père polonais
    – Charles Bisengimana Rukira : Rwandais
    – Aubin Minaku Ndjalandjoko , né le 27 novembre 1964 : Belge

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...