Le Soudan du Sud accuse la RDC d’avoir « violé » son espace aérien pour l’évacuation de Machar

Dans une interview accordée à l’agence de presse chinoise Xinhua.net, Mawen Makol, porte-parole du ministère sud-soudanais des Affaires étrangères, accuse les autorités congolaises d’avoir « violé l’espace aérien sud soudanais » pour évacuer l’ancien vice-président sud-soudanais Riek Machar.Partager :FacebookX

E81349B6-52D5-4DE0-8E30-74A71748893D_mw1024_s_n-1

Il affirme que “des hélicoptères congolais et de la MONUSCO sont entrés sans autorisation” dans l’espace aérien sud-soudanais.

Riek Machar est arrivé en RDC il y a quelques semaines après avoir fui les combats opposant ses troupes à celles restées fidèles au président Salva Kiir.

L’ambassadeur de la RDC au Soudan du Sud avait été convoqué la semaine dernière pour fournir des explications sur les circonstances de cette évacuations.

L’ONU a confirmé plus tôt ce mois-ci qu’elle avait évacué M. Machar d’une ville frontalière congolaise et l’avait placé sous la protection des autorités de la RDC pour raisons humanitaires.

Richard Kiyambu