PUBLICITÉ

Moise Katumbi : « Le régime a refusé de donner à mon avion l’autorisation de survol et d’atterrissage »

Moise Katumbi a accusé les autorités de Kinshasa de l’empêché de rentrer en RDC.

« Le régime a empêché à mon retour en ne donnant pas à mon avion l’autorisation de survol et d’atterrissage. Je dénonce une fois de plus cette entrave illégale, reflètent l’état des libertés individuelles dans mon pays.  »  

- Publicité-

Il a rappelé les principaux messages donnés par Etienne Tshisekedi au cours de son meeting de 31 juillet 2016.

 

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

6 Commentaires

  1. Le régime Kabila est un excellent bouc émissaire pour Katumbi, il existe de nombreuses compagnies aériennes qui desservent Kinshasa, le multimillionnaire Katumbi est-il incapable de se payer un billet d’avion ?

    • comment pouvez-vous demander à quelqu’un qui a son son propre Jet de payer un billet d’avion? Je vois ce que vous êtes.

    • Et si pour des raisons évidentes de sécurité il choisi de voyager à bord de son propre avion ?pourquoi Tshisekedi n’a t il pas pris une ligne régulière ?à un certain moment on ne fait plus les choses comme tout le monde

    • C’est ce qu’il finira par faire pour arriver; il a tenté avec son avion tout en étant sûr qu’on ne pouvait pas l’empecher à atterir pour la simple raison, comme l’a dit le ministre porte parole, qu’on l’attendait pour l’arrêter…l’on se souviendra qu’on lui avait refusé l’achat de billet lubum-kin lors du deuil de papa wemba…

  2. Ils.n’ont raison de bloquer cette avion? pour refuser et pollemiquer sur son retour. ils allez le laisser venir et puis proceder à une eventuelle arrestation. Que de nous qui souffrons ns le peuple dans tout cela.

  3. Un citoyen congolais est-il libre de voyager par un moyen de transport ordinaire de son choix ? Pourquoi le permet-on à Tshisekedi et non à Katumbi ?

Comments are closed.

EN CONTINU