Dénis Mukwege : « Nous avons du bois, nos jeunes sont des artistes, nous allons fabriquer nous-mêmes les urnes »

0
922

Désigné « ambassadeur des citoyens » par plusieurs organisations et mouvements citoyens dont Lucha et le Collectif Filimbi, Dr. Dénis Mukwege a déclaré ce 30 juillet 2016 que c’est encore possible d’organiser le scrutin présidentiel en 2016. Il l’a dit à la clôture du Forum intitulé « chemin de la paix au centre » qui a réuni des organisations religieuses et de la société civile à Kinshasa.

Dénis Mukwege est au micro de POLITICO.CD

Qu’est-ce qu’on peut retenir de cette activité ?

« Communiqué à la population les conclusions du Forum Chemin de la paix. Nous sommes très inquiets. Nous avons les délégations qui sont venues de toutes les provinces. Ce travail n’a pas commencé aujourd’hui. Nous avons commencé dans les provinces où nous avions récolté des propositions des organisations à la base. Ces organisations se sont retrouvées pendant trois jours à Kinshasa pour mettre en commun leurs propositions. Nous avons fait une feuille de route nationale. Nous avons étudié la faisabilité des élections dans le délai constitutionnel comme le réclame notre constitution et la résolution 2277 du conseil de sécurité des nations unies. On s’est rendu compte que ces élections sont encore possible s’il y a la volonté politique. Aujourd’hui, on a fait la restitution. Le travail va continuer »

Vous êtes fait « ambassadeur de la jeunesse », qu’est-ce que vous pouvez dire aujourd’hui à ces jeunes qui vous suivent?

« C’est un début. Nous voulons que ceci devienne un mouvement national. Personne ne viendra faire ce que nous devrons faire. Parmi les actions, nous pensons même fabriquer par nous-mêmes les urnes. Nous avons du bois. Nous avons des jeunes qui sont des artistes, pourquoi on doit nous opposer des problèmes matériels pour ne pas organiser ces élections. Je crois que nous sommes en train d’avancer. Nous allons mener des actions avec des jeunes. On sera fier de voir que notre jeunesse s’engage pour son avenir. Il faut absolument que les élections soient convoquées le 19 septembre. Nous espérons que les élections auront lieu le 5 décembre. »

Vous pouvez suivre l’interview en audio ici :

Vous pouvez aussi suivre le replay de notre Facebook Live ici: