l'info en continu

RDC : Liberté provisoire refusée à Koffi Olomidé (Témoignage de son avocat)

- Publicité-

Koffi Olomidé restera en prison. La liberté provisoire sollicitée par ses avocats ne lui a pas été accordée à l’audience de ce vendredi 29 juillet 2016 à la Prison centrale de Makala.

« C’est la consternation. Il doit bénéficier de ses droits. Nos tribunaux sont incompétents pour des faits commis à l’étranger, surtout dans ce cas d’espèce. La force d’un Etat de droit, c’est le respect des textes légaux. Koffi a reconnu le caractère odieux de son acte et a demandé pardon(…) Il restera encore en détention pendant au moins 15 jours, » a dit à POLITICO.CD Maître Ruffin Lukoo, un des avocats de Koffi Olomide.

Dans un message posté sur sa page Facebook la veille de l’audience, il avait souhaité que la justice soit juste et équitable.

- Publicité-


Arrêté le 26 juillet à son domicile de Mont Fleury par la Police sur ordre du PGR, il restera en détention en attendant le prononcé de la peine. Cependant, le PGR a requis 18 mois de prison ferme contre le patron du Quartier Latin international.

Contexte

Après avoir agressé une danseuse de son groupe, Koffi Olomidé a d’abord été interpellé puis expulsé du Kenya. Il avait par la suite présenté ses excuses dimanche 24 juillet en direct de la télévision nationale.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU