dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,760
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 19:10 19 h 10 min
DRC
247
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 19:10 19 h 10 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 19:10 19 h 10 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 19:10 19 h 10 min

Michel BOFWA (UDA) : « Nous avons remarqué une mauvaise foi de la part de Kodjo…Nous appelons nos militants à accueillir Tshisekedi»

- Publicité-

A quelques heures de l’arrivée d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa, Michel Bofua, secrétaire adjoint de l’UDA dirigé par Martin Mukonkole, s’est confié à POLITICO.CD

Etienne Tshisekedi de retour à Kinshasa, l’UDA se prépare…

Comme le voyez, la ville est en effervescence. Mon parti se prépare pour réserver un accueil délirant au président du conseil des sages du Rassemblement. Nous avons mobilisé toute notre base pour que l’accueil au niveau de l’UDA soit de taille.

Qu’est-ce que le Rassemblement peut attendre de vous demain ?

D’abord, la spontanéité dans l’accueil. Nous serons au pied de l’avion, à l’aéroport. Vous ferez le fruit de la préparation que nous avons entamée depuis un certain temps avec le Rassemblement et la Dynamique de l’opposition.

Pourquoi vous-vous alignez derrière Etienne Tshisekedi ?

Nous ne nous alignons pas derrière Etienne Tshisekedi. Nous sommes là dans le cadre du Rassemblement de l’opposition. Nous l’accueillons au titre de Rassemblement de l’opposition pour combattre ensemble pour le respect de la constitution (…) Nous ne battons pas pour nous faire connaitre. Nous sommes un parti qui a vu le jour en 1962. Nous avons nos membres qui sont morts en martyrs pour ce pays. Nous ne sommes pas un parti opportuniste. Nous faisons chemin ensemble pour la même finalité : alternance au pouvoir cette année, le respect de la constitution, la libération des prisonniers politiques, le changement dans ce pays.

Vous également vous récusez Edem Kodjo ?

Oui, évidemment. Cela parce que nous avons remarqué une mauvaise foi de sa part. Nous avions sollicité la présence d’un panel d’experts, mais aussi d’autres préalables : la libération des prisonniers politiques, le rejet de la notion du comité préparatoire, etc. Kodjo ne voit pas les choses de cette manière. Voilà pourquoi nous le récusons et nous lui retirons notre confiance. Nous avons demandé  à l’Union africaine de nous envoyer un autre co-facilitateur pour un Dialogue qui se fera dans l’esprit de la résolution 2277 du conseil de sécurité de l’ONU.

- Advertisement -

 

 

 

 

 

 

- Publlicité-

 

 

 

 

 

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...