lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min

RDC : La Banque mondiale suspend le financement de son assistance technique au projet Inga-3

- Publicité-

Le Groupe de la Banque mondiale a suspendu le décaissement des financements au titre de son projet d’assistance technique portant sur le développement du projet hydroélectrique Inga-3 Basse Chute (BC) et de quelques sites de taille moyenne en République démocratique du Congo (RDC), annonce un communiqué officiel de cette institution.

« Cette suspension fait suite à la décision du gouvernement de la RDC de donner au projet une orientation stratégique différente de celle qui avait été convenue en 2014 entre le gouvernement et la Banque mondiale. Le 20 mars 2014, le Conseil des administrateurs de la Banque avait approuvé un don de 73,1 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) à l’appui du projet d’assistance technique, composé de deux volets : une aide au développement d’Inga-3 BC (47,5 millions de dollars) et un soutien au développement de projets hydroélectriques de taille moyenne (25,6 millions de dollars). Au moment de la suspension des décaissements, environ 6 % du  montant total du financement du projet avaient été décaissés », argumente la Banque mondiale

Quel était l’objectif ?

« L’objectif du volet Inga du projet d’assistance technique était de financer un ensemble flexible d’activités d’assistance technique, notamment la fourniture de conseils stratégiques au gouvernement, la réalisation d’études complémentaires et le renforcement des capacités et des institutions. Le projet d’assistance technique de l’IDA visait à appuyer le développement transparent d’Inga-3 BC piloté par le gouvernement dans le cadre d’un partenariat public-privé. Le Groupe de la Banque mondiale poursuit son dialogue avec le gouvernement sur les modalités de mise en œuvre du projet afin de veiller à ce que les bonnes pratiques internationales soient respectées », ajoute la Banque mondiale avant de conclure que  « Le Groupe de la Banque mondiale reste déterminé à aider la RDC à fournir une énergie abordable et fiable à sa population et à promouvoir des sources de croissance économique durables. Au-delà du projet Inga, le Groupe de la Banque mondiale continuera de contribuer aux activités du secteur de l’électricité de la RDC en concentrant son action sur l’amélioration des résultats de la Société nationale d’électricité (SNEL), la modernisation de centrales hydroélectriques de taille moyenne, l’amélioration de l’accès à l’énergie et l’aide aux efforts déployés dans le domaine des interconnexions régionales de transport d’électricité. » 

 

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...