l'info en continu

Résolution du parlement belge : Minaku parle d’ingérence et brandit la menace du principe de « réciprocité »

- Publicité-

Réagissant à la résolution des députés belges qui propose de couper l’aide bilatérale directe à la RDC en cas de non organisation du scrutin présidentiel dans le délai constitutionnel, le Bureau de l’Assemblée nationale de la RDC a dénoncé ce qu’il qualifie d’ingérence et évoque le principe de réciprocité.

« Le Bureau de l’Assemblée nationale rappelle le principe universel de non-ingérence cristallisée par la résolution 2625 de l’Assemblée général des nations unies relatives aux principes de droit international touchant les relations amicales et la coopération entre les Etats conformément à la charte des nations unies (…), dit un  communiqué officiel du bureau de l’Assemblée nationale.

« Le Bureau rappelle encore le protocole de partenariat liant la chambre des représentants du Royaume de Belgique et l’Assemblée nationale de la RDC, qui commande davantage de consultations avant toute prise de position pouvant concerner l’une ou l’autre partie (…) Le bureau invite en conséquence la partie belge, dans le cadre dudit protocole, aux consultations susmentionnées, et s’interroge sur la conformité des allégations portées par la résolution en rapport avec le principe pré rappelé de non-ingérence et entend saisir l’Assemblée plénière dès la rentrée parlementaire de septembre 2016 en vue d’une réaction qui tienne compte du principe de réciprocité », ajoute le communiqué.

Pour rappel, les députés belges ont voté mercredi 20 juillet 2016 une résolution qui propose de couper l’aide bilatérale directe à la RDC en cas de non organisation de l’élection présidentielle dans les délais constitutionnels en RDC. Ils ont soutenu cependant l’organisation du Dialogue pour que le scrutin se passe dans des bonnes conditions. Les parlementaires belges ont aussi appelé à la libération des opposants emprisonnés.

- Publicité-

 

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Cette riposte verbale ne suffit pas.Il faut exhumer le contentieux belgo-congolais afin que notre pays rentre dans ses droits. Cette fois-ci la Belgique doit restituer à la RDC les 37 milliards de dollars qu’elle doit à la RDC depuis le 29 Juin 1960.

    • Oui le Begique va restituer à la RDC les 37 milliards de dollars qu’elle doit à la RDC depuis le 29 Juin 1960 a une seule condition: Que les elections se tiennent dans le delai constitutionnel. Que penses tu Monsieur Daniel Makila?

  2. Vraiment lorsque vous reagissez en politique, pensez aussi en politique. Une aide ne se reclame jamais avec un ton aussi amateur. Les memes qui vous doivent vous poussent a reflechir comment etablir la democratie. Et vous demander une dette lokola ya likelemba. Congolais, il grandir ce n’est pas question de sentiment. Le Congo n’est pas de cette assemblEe nationale des egoistes, avares et Cupides a l’ingrat d’Aubin Minaku, matata, Kabila etc. Organisez d’abord les elections, apres ayez le kilo de demander vos milliards vous vous n’arrivez pas a Produire depuis que vous etes independent.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :