l'info en continu

Kibirizi : retour progressif des habitants après l’attaque des présumées FDLRS qui avait causé au moins 9 morts

- Publicité-

Au moins neuf civils ont été tués et des cases incendiées dans la nuit du 18 juillet 16 lors des affrontements intercommunautaires à Kibirizi, une localité du territoire de Rutshuru, située à environ 90 km au nord de Goma. Les FDLR sont pointées du doigt par la société civile locale qui identifie les personnes tuées comme appartenant à l’ethnie Nande. Les FARDC et la MONUSCO ont entamé des patrouilles pour sécuriser les populations civiles à Kibirizi. Les populations locales qui avaient déserté leurs habitations commencent à y retourner et l’activité commerciale reprend.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU