mercredi, octobre 14, 2020
DRC
10,872
Personnes infectées
Updated on 13 October 2020 à 23:47 23 h 47 min
DRC
347
Personnes en soins
Updated on 13 October 2020 à 23:47 23 h 47 min
DRC
10,249
Personnes guéries
Updated on 13 October 2020 à 23:47 23 h 47 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 13 October 2020 à 23:47 23 h 47 min

Terrorisme, passeport, financement…Les 6 choses à retenir du sommet de l’UA

- Publicité-

La 27è session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement des membres de l’Union africaine (UA) s’est ténue à Kigali du 17 au 18 juillet avec comme thème « 2016 : Année africaine des droits de l’homme, avec un accent particulier sur les droits des femmes ». POLITICO.CD vous propose ce qu’il faut retenir de ces assises qui ont rassemblé 35 Chefs d’Etat africains au Rwanda.

  1. Lutte contre le terrorisme : Idriss Deby, président du Tchad en exercice de l’Union africaine, a proposé la création d’un fonds africain consacré à la lutte contre le terrorisme. Ce « fonds spécial » sera alimenté par les Etats et les partenaires de l’UA.
  2. Le nouveau chef de la commission sera connu en janvier prochain : L’élection du nouveau chef de la Commission a été reportée ce lundi 18 juillet. Personne d’entre le ministre équato-guinéen des Affaires étrangères Agapito Mba Mokuy, son homologue botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi, et l’ex-vice-présidente de l’Ouganda Specioza Wandira-Kazibwe n’a obtenu les deux tiers de voix nécessaires. Le vote est renvoyé au mois de janvier prochain. Selon des sources de POLITICO.CD, la liste des candidats sera rouverte. On cite déjà le Tanzanien Jakaya Kikweté et le Sénégalais Abdoulaye Bathily comme potentiels candidats également.
  3. Le Maroc, 32 ans après : Le retour du Maroc 32 ans après au sein de l’UA a également était évoquée. Le Royaume chérifien a officiellement écrit pour demander sa réintégration et ne semble plus conditionner son retour par le retrait de l’institution africaine de l’Union africaine de la République arabe sahraouie démocratique, la RASD. Cette demande du Maroc a été bien accueilli par la plus part des dirigeants africains présents au sommet.
  4. Autofinancement de l’UA : L’UA a également décidé de la création d’une taxe pour s’autofinancer, en plus des cotisations de ses Etats membres. C’est une taxe de 0,2 % sur tous les produits d’importation des de l’Union. C’est désormais le prix à payer pour l’indépendance de l’Union africaine. Cette mesure permettra à l’UA de se passer de la dépendance financière vis-à-vis de la Chine et de l’Union européenne.
  5. Sud Soudan : L’UA a également annoncé un plan de paix pour le Soudan du Sud malgré l’absence Salva Kiir et Riek Machar à Kigali.
  6. Le passeport africain : L’autre grand fait de ce 27e sommet est la présentation du passeport africain. Idriss Déby Itno, président en exercice de l’UA, et Paul Kagame, président du Rwanda, ont reçu de la main Nkosazana Dlamini-Zuma le nouveau passeport africain. Il vise à promouvoir la libre-circulation en Afrique. L’UA espère voir les pays africains délivrer le passeport aux citoyens ordinaires d’ici à 2018.
- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...