mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

Dynamique de l’Opposition : Jean-Lucien Busa dénonce « un putsch manqué » et appelle à la vigilance

- Publicité-

Jean-Lucien Busa, coordonnateur de la plateforme de l’opposition le «Front des démocrates» se dit victime d’une campagne de diabolisation au sein de la Dynamique de l’opposition et dénonce ce qu’il qualifie de putsch manqué contre lui. Certains opposants lui reprochent notamment sa réticence à adhérer à la plateforme Le Rassemblement qui a vu le jour à l’issue du conclave de Genval (Bruxelles). Sa rencontre avec le facilitateur du Dialogue Edem Kodjo, au nom du Front des démocrates, a également été mal perçue par une partie de l’opposition. Certains membres de la Dynamique ont même proposé l’exclusion de Jean-Lucien Busa de la plateforme.

« Hier soir, nous avons surpris certains collègues en train de monter un complot pour déstabiliser la Dynamique de l’Opposition, en partant de ma personne et en partant du Front des démocrates pour lequel j’assume la coordination. Le peuple veut l’alternance démocratique en décembre, c’est le combat du Front des démocrates. Le peuple veut en priorité l’élection présidentielle. Le Front des démocrates ne veut pas être le lèche-bottes de qui que ce soit. Je pense que c’est ce qui nous crée des problèmes» a dit Jean-Lucien Busa au téléphone de POLITICO.CD

Il dénonce un « coup de force » raté.

« Je crois que cela va être résolu. Nous avons besoin d’unité (…) Nous ne nous laisserons pas distraire. (…) C’est un petit coup de force que quelques individus en mal de positionnement, soutenant certains leaders politiques que moi je ne soutiens pas, que voulaient faire ce putsch hier soir. C’est un pétard mouillé. La Dynamique reste unie. La Dynamique fonctionne par ses structures, la commission des stratégies et la plénière. Ces deux structures ne sont pas au courant de ce putsch manqué », a –t-il ajouté.

Jean-Lucien Busa ne craint cependant pas un éventuel éclatement de la Dynamique.

« Moi je travaille, le CDR, le Front des démocrates et tous les partis membres travaillent pour l’unité d’actions de l’opposition. Nous n’avons pas de choix que d’être unis. Je pense qu’il y a des gens qui travaillent pour des intérêts privés et obscurs. Le vrai combat, ce n’est pas la compétition des individus, mais l’alternance démocratique. Tous les leaders de la Dynamique devraient être très alertes », a-t-il conclu.

Vous pouvez écouter l’audio de cette interview ici:

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. Certains travaillent pour que la structure « rassemblement » né de Genval fassent disparaître la dynamique de l’opposition en vue du renforcement d’un chef coutumier. Depuis Genval, n’avez vous pas constaté une certaine léthargie des actions de la dynamique sur le terrain ? On se dirige de nouveau dans le processus tant délecté par certains de Pongi ya ba bébé.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...