mercredi, octobre 14, 2020
DRC
10,872
Personnes infectées
Updated on 14 October 2020 à 4:48 4 h 48 min
DRC
347
Personnes en soins
Updated on 14 October 2020 à 4:48 4 h 48 min
DRC
10,249
Personnes guéries
Updated on 14 October 2020 à 4:48 4 h 48 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 14 October 2020 à 4:48 4 h 48 min

Filimbi dénonce l’arrestation d’un de ses membres et réclame des sanctions ciblées contre les responsables de l’ANR

- Publicité-

Le collectif FILIMBI dénonce et condamne le transfèrement, mardi 12 juillet 2016, d’un de ses membres Jean de Dieu KILIMA au siège de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) à Kinshasa.  Charge de la Mobilisation du Collectif Filimbi dans la Province de Tshopo, Jean de Dieu Kilima avait déjà passé 4 jours dans un cachot de l’ANR à Kisangani.

« Agé de 27 ans, cadet de sa famille et orphelin de père, Jean de Dieu KILIMA est un jeune étudiant en deuxième graduat Génie Civile de l’Université Technologique internationale de Kisangani (UTIK). Militant du collectif FILIMBI, Jean de Dieu est également membre de la Coordination du Front Citoyen 2016 province de la Tshopo en charge de la Mobilisation & Déploiement. Il a été enlevé par des agents de l’ANR à Kisangani alors qu’il co-animait l’une des sept conférences de presse qu’organisait simultanément le Front Citoyen 2016 dans ses différentes cellules à travers le pays (Kinshasa, Kisangani, Goma, Bukavu, Bunia, Butembo, Uvira) pour exiger la convocation de l’élection présidentielle le 19 septembre 2016, conformément à l’article 73 de la Constitution, et lancer la campagne de sensibilisation Citoyenne sur certains articles de la Constitution en langues locales », renseigne Filimbi dans un communiqué.

Filimbi parle d’un acharnement et dénonce ce qu’il qualifie d’abus de pouvoir.

« Le collectif FILIMBI dénonce et condamne avec la dernière énergie cet acharnement qui relève clairement d’un abus de pouvoir et non d’un souci d’éclairage dans une éventuelle investigation. Le collectif FILIMBI met en garde l’Agence Nationale de Renseignement, et plus particulièrement son Directeur Général, Monsieur Kalev MUTOND, contre toute atteinte à l’intégrité physique de Jean de Dieu et exige la libération immédiate et sans conditions de ce dernier. Le collectif FILIMBI rappelle à Monsieur Kalev MUTOND que l’utilisation de l’appareil répressif de l’Etat à des fins de musèlement d’honnêtes Citoyens, exerçant en toute légalité des droits qui leur sont garantis par la Constitution elle-même, est un crime. Le collectif FILIMBI le prévient qu’il sera personnellement tenu responsable des conséquences fâcheuses qui pourraient découler de la détention arbitraire de Jean de Dieu KILIMA », ajoute Filimbi.

Filimbi réclame des sanctions ciblées à l’égard du N°1 de l’ANR.

« Le collectif FILIMBI prend à témoins l’opinion tant nationale qu’internationale sur cette énième violation flagrante de la liberté d’expression et cette détention faite au mépris total des règles les plus élémentaires de procédure pénale. Ainsi, le collectif FILIMBI réclame l’application de sanctions ciblées à l’égard de Monsieur Kalev MUTOND, responsable d’une agence qui ne cesse de se distinguer dans les arrestations arbitraires, les actes de torture et autres traitements inhumains à l’encontre de jeunes membres de mouvements pro-démocratie non-violents, de journalistes, d’activistes des Droits de l’Homme et d’opposants politiques. »

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...