samedi, janvier 16, 2021
DRC
20,556
Personnes infectées
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
5,154
Personnes en soins
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
14,774
Personnes guéries
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
628
Personnes mortes
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min

Nord-Kivu : 12 pêcheurs kidnappés puis relâchés moyennant des montants allant jusqu’à 250.000 FC par personne

- Publicité-

La coopérative des pêcheurs de Vitshumbi en territoire de Rutshuru dénonce l’activisme des Maï -Maï « Force d’alliances et de résistance congolaise » sur les côtes du Lac Edouard, dans le parc de Virunga. Selon Josué Kambasu Mukura, président des pêcheurs, les combattants de ce groupe armé dont la devise est « La vie ou la mort » ont kidnappé, vendredi 8 juillet 2016, 12 pêcheurs à Kamuroro près de Nyakakoma sur la côte ouest du lac  Edouard.

« Douze pêcheurs ont été encore arrêtés et leurs matériels saisis. Ils (Les Maï -Maï, Ndlr) avaient demandé de l’argent. Nous avons essayé de faire le plaidoyer un peu partout. A l’heure où je vous parle, ils ont relâché tous les pêcheurs et les matériels (…). Les familles se sont cotisées des montants allant de 100 000 FC à 250 000FC. Ce dernier temps, le montant de la rançon a doublé. Il faut dépenser entre 250 000 FC et 500 000 FC (…) Nous ne comprenons pas ce qui se passe puisque aucune opération militaire n’est organisée. Après avoir chassé, les Mai-Mai ils (Les militaires FARDC, Ndlr) se sont retirés un jour après et les Maï -Maï sont venus s’installés avec davantage de force (…) », a dit Josué Kambasu Mukura au micro de POLITICO.CD

Vous pouvez l’écouter ici:

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection