samedi, septembre 19, 2020
DRC
10,488
Personnes infectées
Updated on 19 September 2020 à 19:09 19 h 09 min
DRC
329
Personnes en soins
Updated on 19 September 2020 à 19:09 19 h 09 min
DRC
9,891
Personnes guéries
Updated on 19 September 2020 à 19:09 19 h 09 min
DRC
268
Personnes mortes
Updated on 19 September 2020 à 19:09 19 h 09 min

Shadari évoque le 3e mandat de Kabila, Katumbi dit prévoir un scénario à la burkinabè !

- Publicité-

Le troisième mandat par le référendum ou un autre procédé est envisagé par certains partis de la Majorité présidentielle. Emmanuel Ramazani Shadari, député et secrétaire Général Adjoint du PPRD, l’a dit à POLITICO.CD.

« On va publier le calendrier avec qui ? Comment on va le faire sans concertation ? C’est terre à terre. Ils manquent quoi dire. On a aujourd’hui 26 provinces… ils ont demandé l’enrôlement de la diaspora. Ils sont pris dans leur propre piège. Nous irons à l’enrôlement. Ça prendra le temps que ça va prendre. Il y aura une transition. Il n’y aura pas élection. Nous le disons. C’est clair. A Kindu, la population a demandé au Président le référendum, le président a dit qu’il a compris (…). La population nous soutient. (…) La population ne vient plus que Kabila parte. Nous venons avec un nouveau discours pour changer la constitution (…). Il y aura élection ? Le référendum n’est pas une élection ? Il a dit aussi qu’on va aller à l’enrôlement. Là vous ne dites rien. Ce que disent les autres, c’est ce qui est important ? Le discours aujourd’hui ce n’est plus Kabila partira. Non. Il y aura un troisième mandat pour Kabila que la population va imposer. C’est clair. Cela sera soit par référendum soit sous une autre forme », a dit Shadari.

Du côté de l’opposition, le discours est tout autre.

A la question de la Libre Belgique de savoir s’il envisage un scénario à la burkinabè, Moise Katumbi, pour sa part, a répondu sur une phrase : « Je le pense vraiment » et lui de poursuivre « Je veux tout faire pour que le pouvoir respecte la Constitution et, donc, que le Président parte le 19 décembre, après avoir organisé le scrutin présidentiel. C’est aussi l’avis de toute l’opposition qui s’est retrouvée récemment en Belgique. »

 

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...