mercredi, septembre 16, 2020
DRC
10,414
Personnes infectées
Updated on 16 September 2020 à 21:02 21 h 02 min
DRC
320
Personnes en soins
Updated on 16 September 2020 à 21:02 21 h 02 min
DRC
9,827
Personnes guéries
Updated on 16 September 2020 à 21:02 21 h 02 min
DRC
267
Personnes mortes
Updated on 16 September 2020 à 21:02 21 h 02 min

Tom Perriello répond à la question sur l’état d’esprit de J. Kabila qu’il a rencontré il y a deux mois

- Publicité-

Dans une longue interview accordée à la version africaine et digitale du Monde, l’envoyé spécial de Barack Obama dans la région des grands lacs africains, a répondu plusieurs questions dont celle de l’état d’esprit de Joseph Kabila qu’il affirme avoir rencontré il y a deux mois.

« Je ne vais pas spéculer sur son état d’esprit. Nous espérons toujours qu’il sera à la hauteur de ce moment historique, comme il l’a été par le passé à Sun-City [où ont été signés les accords qui ont mis fin à la deuxième guerre du Congo] ou lors de l’adoption de la Constitution. Il est capable d’avoir cette stature d’homme d’Etat [et de se retirer]. Les Congolais ont beaucoup souffert ces vingt dernières années. Les gens ont le sentiment que le pays est à un tournant. Les Etats-Unis ont massivement investi dans les opérations de maintien de la paix, le développement économique, la défense des droits humains et l’aide humanitaire. Nous continuerons de soutenir les Congolais qui veulent écrire un nouveau chapitre de leur histoire », a déclaré Tom Perriello.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview ici

- Advertisement -
- Advertisement -

5 Commentaires

  1. Ce monsieur doit avoir des comptes à régler avec Joseph Kabila. Les congolais n’ont pas que les élections comme problème. On veut donner l’impression que tout est bloqué au Congo tant que Joseph Kabila ne va pas se retirer. Si ce n’est pas une conspiration, je ne vois pas en quoi cela doit préoccuper un étranger, alors que le processus électoral prend sa vitesse de croisière. Cette pression inadmissible cache bien de choses qu’il faille que les congolais prennent leur destin en mains. Les USA préparent de faire aboutir en RDC le schéma burkinabé, dont il ont été le concepteur au Burkina Faso . C’est ce qui explique cette monté de tension et pression crées de toute pièces par les officiels américains. Comment comprendre la sanction contre le Général Kanyama? La réponse saute aux yeux. Les Kuluna que le Général Kanyama combat, sont des alliés naturels de ceux qui projettent de réaliser le chaos en décembre 2016. On veut décourager nos forces de polices à débarrasser la ville de Kinshasa de ceux qui vont perpétrer les pillages lors des mouvements insurrectionnels programmés en décembre 2016. Les congolais sont prévenus.

    • si la pression des étrangers cache quelque donc on peut dire aussi que le silence de monsieur kabila cache bien quelque chose à propos de son mandat ,il faut aussi dénoncer les kalunas en cravate qui sont ds nos institution au lieu et place de tuer les jeunes qui sont delaissés de toute facon monsieur kanyama ainsi que les autres djaleloliste de kabila payeront tot ou tard .saches que c est kabila qui a le code de déverrouillage à cette crise mais malheuresement comme,il n’est pas de notre pays et surtout il a pas de dauphin par ce que il est plus puissant que Dieu ,il va vous laisser ds la merde

  2. Tu vois le problème avec tes commentaires Daniel Makila c’est leur manque de profondeur: aucune défense des valeurs humaines, aucune idée d’honneur n’y transparait pour faire avancer la cause de l’humanité et inspirer du respect. Tout est dans le verbiage pseudo intellectuel. Tu es l’un de ces beaux parleurs cravatés recrutés par le pouvoir en place a Kinshasa qui envahissent ces derniers temps les radios, televisions et papiers locaux. L’objectif evident est de donner une façade rationnelle et parfois innocente aux abus du regime. Toi et tes compères vous affinez l’art de travestir les faits et les faire habiller aux couleurs des intérêts de la mouvance, maitres dans l’art de la manipulation et du bourrage de cerveau. Quand la main de votre maitre dans l’ombre manigance, tue, assassine, emprisonne, oppresse, réduit au silence, vous êtes l’autre main qui sous la lumière des medias tentent de lui donner un semblant de respectabilité. Daniel Makila tu defends tout simplement des intérêts d’individus. Tu semble avoir été désigné pour garder un oeil sur le site Politico. Dés qu’un article écorche le regime tu pointe ta plume de héraut offensé. La vraie question ici est de savoir si ta plume résistera aux épreuves du temps, si ton clavier continuera de cliquer après décembre 2016 lorsque tous les rats auront déserté le navire. On en reparle donc à la Bonana 2017?

    • Cher Elikya, je trouve ça fallacieux de croire que les commentaires de ceux qui donnent un son différent du tient, doivent être reprimés.Daniel a raison lorsqu’il évoque un acharnement de l’étranger que nous n’avons cessé de décrier! Le verbiage pseudo intellectuel dont tu parles ici, c’est toi qui en a fait bien preuve. Qu’est-ce que vous voulez finalement. Que le pouvoir vous laisse tout faire, tout dire et agir comme vous l’entendez?! Je te plaint vraima.Faites un micro balladeur dans toutes les communes de Kinshasa, autour du phénomène et l’opération likofi de kanyama, et les paisibles citoyens vous diront leur appréciation.De toute façon, nous arrivons à l’heure de confrontation des puissances mondiales autour des questions du Congo.je te vois faire partie de ces congolais ingrats et ignorants vis-à-vis de ceux qui s’evertuent à proteger la souveraneté dela RDC. Même si Kabila se retirer aujourd’hui, la RDC ne sera jamais un paradis. Pourquoi ils ont tué Lauret Désiré Kabila, s’ils voulaient que le Congolais soit gouverné par un président qui aime son peuple?

    • A Elikya, votre commentaire ci-dessus transpire une attaque contre ma personne, alors que je m’attendais à ce que vous m’opposiez la pertinence de vos arguments. En l’occurrence, dire en quoi M. Perriello cesse d’être citoyen américain pour demander des comptes à notre chef de l’État, en lieu et place des congolais qui ont élu ce dernier. A cette question, vous avez la réponse clair que mon patriotisme survivra au delà du temps, tant que je vivrez.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...