mercredi, octobre 7, 2020
DRC
10,789
Personnes infectées
Updated on 7 October 2020 à 9:15 9 h 15 min
DRC
276
Personnes en soins
Updated on 7 October 2020 à 9:15 9 h 15 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 7 October 2020 à 9:15 9 h 15 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 7 October 2020 à 9:15 9 h 15 min

La RDC, lauréate du prix « Better World » contre les violences sexuelles

- Publicité-

Représentant personnel du Chef de l’Etat, le Vice premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Evariste Boshab, a présidé, ce mercredi 22 juin 2016 à Fleuve Congo hôtel, un double événement : la Journée internationale de lutte contre les violences sexuelles en période des conflits et la présentation officielle du prix « Better world », obtenu par la RD Congo. Décerné le 26 mai 2016 par la principauté de Monaco à Jeannine Mabunda, ce prix permet, selon Jean-Pierre Kambila, directeur de cabinet adjoint du Chef de l’Etat, à la RDC de se départir d’un cliché négatif lui collé : capitale mondiale du viol.

A l’en croire, avec ce prix, la Communauté internationale comprend que le Congo change dans tous les sens. « C’est une fierté de voir notre pays réaliser la vision de la Révolution de la Modernité, laquelle ne peut s’appliquer si la femme n’est pas honorée… » a déclaré Jean-Pierre Kambila, saluant au passage la nomination d’une conseillère spéciale du président de la République en matière des violences sexuelles.

A la suite d’une projection vidéo sur les progrès réalisés par la RDC dans la lutte contre les violences sexuelles, diverses personnalités engagées dans cette croisade se sont succédé à la tribune pour témoigner des actions menées par leurs organisations. Dans le lot, Caddy Adzuba, journaliste et présidente de la Fondation maman Pélagie à Bukavu, Diva Beatrice, coordonatrice de l’Ong AMAB à Bunia, la directrice de Eastern Congo Initiative, Alphonsine Mbela, le major Boma Uzima, magistrat militaire, etc.

Présente dans la salle, la représentante du Fonds des Nations Unies pour la population(UNFPA), Diene Keita, a félicité la RDC pour ce prix, mais a alerté que beaucoup reste encore à faire.

Dédiant la récompense aux activistes qui ont contribué à faire reculer ce fléau, Jeannine Mabunda a déclaré que les choses ont commencé effectivement à changer en RDC. Et pour preuves : la campagne « Brisez le silence ! » avec des numéros verts pour dénoncer gratuitement tous les cas de viols et obtenir une orientation médicale et juridique; 135 décisions de condamnations de viols par les hommes en armes en 2014, dont 3 colonels et 1 général et 111 condamnations en 2015, 30 victimes de viols ont reçu réparation lors du procès de Songomboyo, en Equateur; démobilisation de 2003 à 2015 de 46087 enfants associés aux groupes armés sortis des rangs militaires; la mise en place des politiques structurelles agressives en matière d’éducation de la petite qui répondent aux exigences de développement et non à l’urgence ; partenariat avec l’Institut national de préparation professionnel( INPP) qui a fait bénéficié d’une formation professionnalisante au Nord-Kivu à 75 victimes, une déclaration solennelle d’engagement des FARDC à lutter contre les violences sexuelles signée devant la représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU, etc.

 

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. Le Président de la République a donc fait la preuve d’un leadership visionnaire et perspicace en désignant un représentant spécial chargé des questions de violence sexuelles. Nous le félicitons pour ce prix.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...