l'info en continu

Bruxelles- Tshisekedi à Kodjo : On ne peut pas s’engager, il se pose un problème de confiance (Audio)

- Publicité-

Etienne Tshisekedi et les membres du conseil des sages du comité de suivi de la conférence de Genval ont rejeté une nouvelle fois les approches d’Edem Kodjo. Dans un bref entretien à Bruxelles, il a été signifié au diplomate togolais que le problème de la confiance n’est pas encore réglé. Le Rassemblement affirme qu’il ne pourra s’engager qu’après que les membres du panel d’experts ne soient désignés.

POLITICO.CD a recueilli les propos de Joseph Olenghankoy au sortir de l’entretien avec Kodjo :

« Nous venons de parler avec Monsieur Kodjo, sous l’autorité d’Etienne Tshisekedi. Nous avons dit à Kodjo ce qu’il fallait. On n’a pas mis du temps. Il lui a été dit clairement qu’il y a d’abord ce problème de confiance. Aussi, nous attendons que tout ce passe dans le cadre du panel qui doit comprendre les USA, l’UE, l’UA, l’OIF et l’ONU. Ces partenaires nous ont accompagné à Sun city pour le « Dialogue inter-congoalais ». Ils sont même cosignataires du document final du dialogue. Nous n’attendons pas que les choses ne se fassent qu’au niveau de l’Union de l’Africaine comme il nous l’a déclaré. Il faut tenir compte du souhait de la partie congolaise. Dans ce cas, la confiance est un élément majeur. Pour nous, la confiance ne peut renaitre que quand on verra les quatre membres du panel. C’est en ce moment qu’on pourra s’engager. Voici ce que Kodjo a eu comme réponse. »

- Publicité-

Pour rappel, Edem Kodjo avait annoncé, mardi 14 juin 2016, que deux anciens chefs d’Etats pourraient intervenir dans le renforcement de la facilitation du « dialogue national inclusif ». Dans le même sens,  il avait également annoncé la création d’un groupe de soutien à la facilitation composée de l’UA, de l’ONU, de l’UE, de l’OIF et de la Conférence des pays des grands lacs et de la SADC.

Ecoutez les déclarations de Joseph Olenghankoy ici :

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Nous sommes encore loin de sortir de l’auberge nous, congolais de la RDC. De quelle confiance parle Olengankoy et toute cette opposition de Genval ? Vous n’etes pas crédible vis a vis de vous meme opposition et vous voulez que les autres vous accordent crédit? Cette communauté internationale a laquelle vous recourrez n’a aucune confiance en vous Messieurs. Et puis, l »époque de Sun City est révolue, vous avez a l’esprit le partage équitable et équilibré de postes comme ce fut le cas de 1+4 ? Non. Terminé. Les époques sont différentes. Sachez que l’opposition et la Majorité finiront par se retrouver en Dialogue; confiance ou pas pour baliser le chemin des elections apaiusées. Ne vous trompez pas Messieurs. A bon entendeur … Salut Majorité, Salut Opposition de Genval, Salut Opposition et Société civile congolaises. Retenez la date.

  2. C’est bien beau tout ce tralala. Où est notre compte nous qui sommes au Pays que vous avez abandonné. Il faut être réaliste. Ce que nous déplorons aujourd’hui à été l’oeuvre des mêmes blancs à qui vous demandez de venir arbitrer le dialogue .

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :