dimanche, octobre 4, 2020
DRC
10,752
Personnes infectées
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min
DRC
266
Personnes en soins
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min
DRC
10,212
Personnes guéries
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min
DRC
274
Personnes mortes
Updated on 4 October 2020 à 13:09 13 h 09 min

Bruxelles : Les 4 choses que Tshisekedi a dites à Kodjo

- Publicité-

Au cours d’une rencontre ce Vendredi 17 juin 2016 entre 18h00 et 19h30 à Bruxelles, Etienne Tshisekedi, Président du conseil des sages de la conférence de Genval a signifié au Facilitateur du Dialogue National congolais, désigné par l’Union Africaine, ses quatre exigences majeures avant d’embarquer dans le processus du dialogue :

  • Non au Dialogue Convoqué sur base l’ordonnance du 28 Novembre 2015 de Monsieur Joseph Kabila
  • Oui au dialogue Convoqué dans l’esprit et la lettre de la résolution 2277 du Conseil de sécurité des Nations-Unies.
  • Libération de tous les Prisonniers Politiques sans condition.
  • Mise en place d’un panel des envoyés spéciaux de la communauté internationale Pour des raisons de la transparence.

C’est ce qu’on peut lire dans un communiqué signé par Augustin KABUYA, Secrétaire National Adjoint de l’UDPS, Chargé de Communication, Information, Médias et Attaché de Presse au Cabinet de TSHISEKEDI.

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. La surprise aurait été de savoir que le Président de l’UDPS s’emploi désormais à mettre de côté son agenda personnel de décembre 2016 pour privilégier la tenue du dialogue, appelé à traiter les questions d’intérêt national. En fait, comme pendant la deuxième république, Étienne Tshisekedi est un pur produit du pouvoir qu’il dit combattre. Si la MP actuellement aux affaires n’avait pas gratuitement concédé à Étienne Tshisekedi sa « vérité des urnes », le sort de l’UDPS en cette ère de démocratie agissante serait comparable à celui du parti communiste français. En effet, on ne peut imaginer d’un UDPS dépourvu de l’extrémisme en matière de pourparlers. L’échéance du 19 décembre nous réserve des moments de fortes turbulences. Comme toujours, la MP dont les methodes de communication restent étonnement stériles, va encore courir derrière les événements au moment où le mal sera déjà fait. Comme malheureusement en janvier 2015.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...